Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les croix et les chapelles sur la commune de Javené

Dossier IA00006863 réalisé en 2014

Fiche

Il existait autrefois deux chapelles sur le territoire de la commune ; elles ont aujourd'hui malheureusement disparu.

La chapelle Saint-Julien de la Rivière se trouvait au bord du Couesnon, au village de la Rivière, elle est mentionnée comme chapelle frairienne (chapelle située dans un écart, subdivision de la paroisse, « gérée » par les habitants du voisinage) en 1655, et de nombreux mariages y étaient alors célébrés. Elle était encore desservie en 1720 mais fut démolie pendant la Révolution.

En 1625, un cimetière pour les pestiférés est béni près de la lande d'Iné, car les épidémies de peste sévissaient sur le territoire à cette époque. En 1640, ce cimetière est mentionné comme le cimetière Saint-Roch, et il est probable qu'un petit oratoire y fut élevé en l'honneur du saint protecteur des malades. Cet oratoire avait déjà disparu en 1820 lors de la réalisation du premier cadastre communal.

Par ailleurs, la majorité des croix qui existe encore sur le territoire de la commune date de la fin du 19e ou du début du 20e siècle.

Il s'agit soit de croix de chemin, de mission ou bien de croix provenant de l'ancien cimetière. Deux croix, celles de Mesbénard et des Fontaines, sont strictement identiques et ont vraisemblablement été réalisées par le même auteur. Elles évoquent déjà une production « en série ».

Aires d'études Pays de Fougères, Fougères sud
Dénominations croix monumentale, chapelle
Adresse Commune : Javené
Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle