Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les châteaux, manoirs et demeures sur la commune de Pleumeleuc

Dossier IA35028782 réalisé en 2003

Fiche

Les manoirs de la commune sont disposés de différentes façons :

Le long de la rivière de Vaunoise, le château de la Besnerais, les manoirs du Plessis Gouault et de la Béthulais sont implantés sur des sites typiquement médiévaux, à la limite entre les terres humides et inondables et les terres labourables. Cette disposition s'observe aussi sur les communes voisines et notamment sur Romillé et Bédée.

Dans l'enclave nord-est entre les communes de Clayes et Romillé, les terres sont partagées entre des grosses fermes et des manoirs dont le plus important et le mieux conservé est le Grand Fail.

La Brûlonnais, le Châtel, la Boissière, Quinfromel, la Hérissaye ont laissé la place à de simples fermes, mais ces lieux sont attestés comme nobles lors de la réformation de 1513. Cette concentration peut s'expliquer par la présence de terres plus profondes que sur le reste de la commune, et donc plus convoitées. Au Verger, une maison de retenue est encore debout quoique inoccupée, preuve de l'existence de cette pratique sur la commune au 18e siècle. Cet usage a aussi été indiqué lors de l'enquête par des riverains à la Boissière, à la Haute Luchais, et surtout au Gué Neuf au tout début du 20e siècle.

Enfin, les deux manoirs de l'Auzenais et du Bas Houët ont été très vraisemblablement implantés à proximité de la route royale de Paris à Brest.

Aujourd'hui seul le manoir du Grand Fail conserve sa structure du 15e siècle malgré d'important remaniement. Le château de la Besnerais a été complètement démoli dans la deuxième moitié du 19e siècle mais une très belle ferme a été reconstruite dans la foulée, remployant l'ancienne grange du château. Le même schéma s'observe à la Besnerais.

Le Plessis Gouault mérite une attention particulière. Le manoir a été détruit vers 1830 et une belle maison avec chambre de retenue a été reconstruite à proximité. Le programme très ambitieux de ce projet, à rapprocher des fermes modèles, est représentatif de l'évolution de la propriété sur la commune à cette époque. La destruction des vieilles demeures nobles et leur substitution par de prestigieuses fermes illustrent la vitalité économique de cette période, à l'origine du bourg et de ses commerces, mais aussi la disparition de la vieille noblesse terrienne au profit d'investisseurs souvent d'origine bourgeoise...

On pressent dans l'oeuvre de Noël du Fail le début de ce virage, déploré par l'auteur à de maintes reprises, et attesté dans les archives du pays de Rennes de façon de plus en plus intense au cours des 17e et 18e siècles.

Aires d'étudesIlle-et-Vilaine
Dénominationschâteau, manoir, demeure
AdresseCommune : Pleumeleuc
Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 5
étudiées 0