Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le patrimoine scolaire sur l'île de Ouessant

Dossier IA29010209 réalisé en 2014

Fiche

L'architecture scolaire de la fin du 19e siècle est très représentée à Ouessant du fait des tensions entre enseignements chrétien et laïque. Les bâtiments, construits à une période où la démographie ouessantine était en hausse, développent des volumes imposants. Ces constructions marquent visuellement le paysage urbain de Ouessant.

Aires d'étudesParc Naturel Régional d'Armorique
Dénominationsécole
AdresseCommune : Ouessant

Les écoles de Ouessant sont logées dans de grands bâtiments construits entre 1860 1893.

Suite à la décision préfectorale de laïciser l'Enseignement à Ouessant, des souscriptions se mettent en place pour maintenir l'enseignement chrétien.

L'école Sainte-Anne, dirigée par les Soeurs de la Charité jusqu'en 1903, est construite en 1893 ; celle de Saint-Michel en 1888. 6 bonnes Soeurs sont affectées à l'écoles des filles et 3 religieux à l'école congréganiste des garçons.

La maison de Charité : Construite sous le second Empire (1860) par le maître d'oeuvre Trietschler, elle hébergeait les religieuses, l'école des filles ainsi qu'une chapelle. Devenue local du syndic pour les gens de mer, elle a été transformée en logements sociaux en 1990.

L'école laïque ouvre ses portes en 1887 avec 3 instituteurs.

L'école Saint-Michel est devenue collège. En 2015, l'école Sainte-Anne ferme ses portes. L'école publique Jacques Burel et le collège des îles du Ponant (2002) sont les établissements qui reçoivent les élèves ouessantins.

Période(s)Principale : 19e siècle, 20e siècle

Ecole Jacques Burel : 9 travées ; 2 niveaux ; 1 étage de comble ; ardoises ; enduit ; encadrement des ouvertures en granite

Ecole Saint-Michel : 3 travées ; 2 niveaux ; 1 étage de comble ; adjonction d'un bâtiment à 1 niveau ; enduit ; encadrement granite.

Ecole de la Charité : Corps principal présentant une légère avancée flanqué de deux ailes ; encadrements des ouvertures en granite et briques ; oculus en brique ; ouverture en arc brisé ; couverture en ardoise ; statue de la Vierge à l'Enfant

Ecole Sainte-Anne : Corps de bâtiment présentant une légère avancée en centrale ; 2*4 travées sur 2 niveaux ; 1 étage de comble ; cheminées contre les murs de refends ; escaliers desservant les 3 portes du rez-de-chaussée.

Typologiesarchitecture scolaire
Toitsardoise
Mursenduit
Décompte des œuvres4

Références documentaires

Bibliographie
  • Françoise , PERON. Ouessant, L'île sentinelle, vie et traditions d'une île bretonne. Le Chasse-Marée, Armen, 1997.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)