Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le patrimoine archéologique de Plounéour-Ménez

Dossier IA29003033 réalisé en 2007

Fiche

La pointe à dos courbe léonienne (époque azilienne) trouvée sur les contreforts des Monts d´Arrée, au sud de l´abbaye du Relec, est à l´heure actuelle le plus ancien outil préhistorique découvert sur le territoire de la commune et elle témoigne, sinon d´un campement, au moins d´un passage de l´homme lors d´une chasse, car cette armature est celle d´un projectile sans doute perdu. Un peu plus à l´ouest, vers Penn ar Prajou, une station de surface a fourni une industrie de silex taillé qui pourrait se rapporter à cette période ou, un peu plus tardivement, au Mésolithique.

Les chaos granitiques dégagés par l´érosion ont toujours été propices à procurer aux hommes des abris sous roche. Ainsi, à Pont-Glaz l´un d´eux a été sondé et a montré une fréquentation datée du Mésolithique grâce à un trapèze de silex puis une autre à l´âge du fer, période à laquelle fut mis en place un dallage de pierre, avant de connaître une occupation tardive au Moyen Age (Le Goffic, 1990).

Les premiers agriculteurs ont laissé des traces de leur passage comme cette hache polie en métadolérite trouvée à Coatlosquet ou celle de fibrolite découverte à Scarabin, mais aussi par quelques mégalithes encore conservés comme le petit menhir en granite, haut de 1,10 m, de Roc´h Conan (à ne pas confondre avec le faux menhir érigé en 2006, plus grand et se trouvant à quelques mètres à l´est !), ou celui en schiste, haut de 1,20 m, se trouvant sur le versant nord des Monts d´Arrée, non loin du carrefour de Roc´h-Trédudon (Le Goffic, 2005).

Il est vraisemblable qu´il faille dater de l´âge du bronze le coffre mégalithique de schiste inclus dans un petit tertre de neuf mètres de plus grand diamètre se trouvant dans une lande au sud de Keradalan (Le Goffic, 1990, Briard et al., 1994). Il est associé à un petit tumulus et à un champ de tombelles qui, quant-à elles, pourraient être plus tardives et dater de la fin du Hallstatt comme semble en témoigner un tesson d´urne à piédestal trouvé lors d´une prospection tout près d´une de ces tombelles. Dans le passé un coffre en dalles de schiste a été détruit dans ce même secteur ; il devait aussi dater de l´age du bronze.

L´âge du fer nous a au moins laissé deux stèles tronconiques, l´une à Penn ar Prajou, l´autre à Ty Croas, au sud de l´abbaye du Relec. Cette dernière a été christianisée au Moyen Age par ajout sommital d´une croix de granite qui prolonge le fût formé par la stèle, peut-être à la demande du père abbé cistercien de l´abbaye (Le Goffic, 1993). Ces deux stèles, toutes deux localisée dans le secteur sud est de la commune, sur les contreforts des Monts d´Arrée marquaient très vraisemblablement l´emplacement de cimetières. Est-là qu´il faut rechercher l´origine du mot « Releg » qui signifie en breton reliques, ossements ?

Une mention ancienne de découverte de fragments de tuiles romaines au sud de l´abbaye est mal localisée mais semble confirmée par la découverte récente d´un dormant de meule rotative dans un champ labouré. Toujours de cette époque, mais à prendre avec précaution, une information nous est parvenue de la découverte de quelques monnaies romaines immédiatement à l´ouest de la place de l´abbaye.

Quant à l´abbaye, même si des légendes la font remonter au haut Moyen Age, il semble bien que la fondation soit l´oeuvre des cisterciens et elle est communément datée du XIIe siècle (1132, pour certains). C´est sans doute à partir de cette époque que de nouveaux défrichements ont été réalisés dans les Monts d´Arrée, que des hameaux se sont installés et que certains d´entre eux ont été par la suite désertés, comme celui de Traon-Milin (Le Goffic, 1990) ou encore celui de Goarem-ar-C´hoz-Tier (Prijac, 2003).

Bibliographie :

BRIARD, J., LE GOFFIC, M., ONNEE, Y., 1994 - Les tumulus de l'Age du Bronze des Monts d'Arrée. Ed. Institut Culturel de Bretagne Skol Huel ar Vro - Laboratoire d'Anthropologie-Préhistoire (U.P.R. C.N.R.S. 403) Université de Rennes I C.N.R.S. 96 p.

LE GOFFIC, M., 1990 - L'abri sous roche de Pont-Glaz en Plounéour-Ménez. Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, CXIX, p. 61-69.

LE GOFFIC, M., 1990 - Glanes archéologiques finistériennes. Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, CXIX, 41-59.

LE GOFFIC, M., 1993 - Notices d'archéologie finistérienne (année 1992). Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, CXXII, p. 39-126.

LE GOFFIC M., 2005 - Notices d´archéologie finistérienne (année 2005). Bulletin de la Société archéologique du Finistère, CXXXIV, p. 11-31.

PRIJAC C., 2003 - L´habitat déserté de Goarem-ar-C´hoz-Tier en Plounéour-Ménez : état de la recherche et travaux de préparation à une fouille archéologique. Bulletin de la Société archéologique du Finistère, CXXXII, p. 91-107.

Dénominationstumulus, menhir, abri sous roche, tombeau, demeure
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Saint-Thégonnec
AdresseCommune : Plounéour-Ménez
Période(s)Principale : Préhistoire
Principale : Mésolithique
Principale : Age du bronze
Principale : Age du fer
Principale : Gallo-romain
Principale : Milieu du Moyen Age

Partie sud de la commune : site des Monts d'Arrée (site pluricommunal), site inscrit (arrêté du 10/01/1966). Village du Relec et ses abords : site classé (décret du 09/01/1973).

Statut de la propriétépropriété publique
propriété privée