Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre (Guipry fusionnée en Guipry-Messac en 2016)

Dossier IM35009656 inclus dans Église paroissiale Saint-Pierre (Guipry fusionnée en Guipry-Messac en 2016) réalisé en 2001

Fiche

Œuvres contenues

On peut discerner trois grandes époques dans le mobilier de l'église :

Les oeuvres les plus anciennes portent la marque du 17e siècle ; mis à part le bénitier à fleurs de lys proche de l'entrée sud et celui sous la tour, elles sont regroupées dans le choeur et le transept. L'ensemble du maître-autel dont ne subsiste plus aujourd'hui que le retable architecturé en pierre, de type lavallois, a été probablement construit vers la fin du siècle par la famille de Rochechouart. Il porte les statues de saint Pierre et saint Paul, conçues en même temps que lui, et soutient une poutre de gloire qui peut dater du 16e siècle. Au 19e siècle (?), on y a installé une copie du tableau de la Descente de croix, peint par Le Brun et conservé au musée des Beaux-Arts de Rennes. Les deux petites toiles, sous les statues, représentent saint Michel et saint Georges et sont contemporaines du retable. On peut penser avec raison que deux retables existaient également à la méme époque, le long des murs est du transept.

Ces deux retables ont subi quelques transformations à la suite de l'intervention d'"artistes italiens", venus travailler dans la région au moment de la Restauration, vers 1823. Celui de l'autel sud, en pierre, consacré jadis à saint Jean-Baptiste, est le mieux conservé. C'était un retable à tableau, comme on peut en juger par le cadre, encore visible derrière la statue du Sacré Coeur et dont le décor inférieur à tête d'angelot a été supprimé pour y installer un tabernacle. Celui de l'autel nord, consacré à la Vierge, a fait l'objet d'une sérieuse reprise : on l'a reconstruit à l'identique de celui du sud, mais en bois, en réutilisant des décors floraux plaqués aujourd'hui sur l'autel et le corps central. Les clôtures de chapelles en fer forgé ont été installées au même moment.

En 1928, des travaux conséquents apportent des bouleversements dans la nef. Les piliers d'époque romane sont remplacés par des colonnes rondes dont les chapiteaux feuillagés sont exécutés en 1929 par le sculpteur rennais Bouvier. Dans les bas-côtés, on ouvre 16 nouvelles baies en plein cintre ; la réalisation des verrières est confiée au verrier parisien A. Bonneville qui les met en place entre 1930 et 1931. Offertes par grand nombre de paroissiens, leur iconographie est consacrée aux grandes scènes de l'Eglise : remise des clés à saint Pierre, apparition du Sacré Coeur, Assomption.., ou à ses figures traditionnelles : saint Jean-Baptiste, saint Louis, sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, saint Antoine, saint François.. Les anciens combattants commandent 2 verrières pour y rappoeler les morts de la Grande guerre.

Actuellement, l'intérieur de l'église apparaît sous un jour nettement plus dépouillé : la chaire à prêcher, dont l'abat-voix à écailles était surmonté d'un ange à trompette et qui était peut-être celle fabriquée par le maître menuisier Louis Gicquel en 1721, la clôture du choeur (milieu du 19e siècle ?), les bancs, le maître-autel et son tabernacle (démontés il y a quelques années), les cadres néogothiques du chemin de croix.., tout a disparu et ne subsiste plus que sur les cartes postales du début du siècle.

Lors de cette enquête, il n'a été ouvert aucun dossier sur les cloches. Par convention, on considère que l'église est orientée est-ouest ; les verrières sont numérotées impaires au nord, paires au sud, en commençant par l'est : la verrière orientale porte le numéro 0, la verrière occidentale le numéro 00.

Parties constituantes non étudiéeschasuble, étole, chasuble, voile de calice, bourse de corporal, chasuble, étole, manipule, voile de calice, chasuble, étole, bourse de corporal, manipule, voile de calice, chasuble, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice, chasuble, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice, chasuble, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice, chasuble, bourse de corporal, étole, manipule, ciboire, chasuble, voile de calice, bourse de corporal, étole, manipule, chape, chaise d'église, chandelier d'autel, chandelier d'autel, chandelier d'église, ciboire, chasuble, voile de calice, étole, bourse de corporal, manipule, chandelier d'église, conopée, conopée, étole, étole, étole, chasuble, voile de calice, étole, manipule, bourse de corporal, chasuble, voile de calice, bourse de corporal, étole, manipule, croix d'autel, chasuble, voile de calice, étole, bourse de corporal, chasuble, voile de calice, étole, manipule, bourse de corporal, chasuble, voile de calice, étole, manipule, bourse de corporal, chasuble, étole, bourse de corporal, voile de calice, chasuble, voile de calice, étole, bourse de corporal, chasuble, voile de calice, étole, bourse de corporal, chasuble, voile de calice, manipule, chasuble, voile de calice, étole, bourse de corporal, croix de procession, croix de procession, fauteuil de célébrant, tabouret d'église, tabouret d'église, croix de procession, croix de procession, statue, croix d'autel, croix de procession, ostensoir, croix de procession, vase d'autel, vase d'autel, vase d'autel, vase d'autel, vase d'autel, vase d'autel, chandelier d'église, statue, ciboire, croix d'autel, ampoule aux saintes huiles, coffret aux saintes huiles, plateau de communion, plateau de communion, plateau de communion, ampoule aux saintes huiles, ciboire des malades, tabouret d'église, voile huméral, calice, patène, calice, patène, calice, patène, pale, pupitre d'autel, thabor, tronc, coquille de baptême, statue, fonts baptismaux, tableau, confessionnal, statue, socle, harmonium, statue, statue, socle, statue, bénitier, statue, statue, statue, statue, statue, socle, couronne de lumières, clôture d'autel, chape, calice, patène, bannière de procession, bannière de procession, bannière de procession, chape, clôture des fonts baptismaux, chape, statue, chape, chape, chape, chape, statue, socle, tableau commémoratif des morts, chape, croix, statue, socle, verrière, verrière, entrait, sablière, drapeau, verrière, croix, verrière, tableau, tenture funéraire, tenture funéraire, drap mortuaire, armoire de sacristie, bureau, lambris de revêtement, chasublier, armoire de sacristie, bureau, lambris de revêtement, canon d'autel, canon d'autel, verrière, statue, verrière, verrière, verrière, verrière, verrière, verrière, verrière, verrière, verrière, verrière, crèche de Noël, tour d'autel, garniture de dais de procession
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Pipriac
LocalisationCommune : Guipry-Messac
Lieu-dit : Guipry
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Guipry

Annexes

  • 20003516998NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20003516999NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20003517003NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20003517008NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Bibliographie
  • POCQUET DU HAUT-JUSSÉ, Bertrand. Le mobilier religieux du XIXe siècle en Ille-et-Vilaine. Bannalec : imprimerie Régionale, 1985.

    p. 52, 276, 350 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • TAPIÉ, Victor-Louis, LE FLEM Jean-Paul, PARDAILHÉ-GALABRUN Annik. Retables baroques de Bretagne et spiritualité du XVIIe siècle. Étude sémiographique et religieuse. Paris : P.U.F., 1972.

    p. 219 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Fichier Bourde de la Rogerie. Artistes, artisans, ingénieurs.. en Bretagne. Rennes : Association pour l'Inventaire de Bretagne (APIB), 1998.

    réf. 03358