Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le Fort de Lanvéoc

Dossier IA29004767 réalisé en 2011

Fiche

Dénominationsfort
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Crozon
AdresseCommune : Lanvéoc
Lieu-dit : Pointe de Lanvéoc

En 1770, Monsieur Dajot, ingénieur du Génie, propose la construction des forts de l'île Longue, Lanvéoc et Plougastel. Le Marquis de Longeron, en 1776, insiste sur le rôle stratégique de Lanvéoc "[qui] croise parfaitement avec l´île ronde, l´île longue et bat l´anse de Landévennec." Passage obligé pour accéder à l'Aulne, cette position permet, en cas de nécessité, de fermer la passe entre l'île ronde et Lanvéoc. Ainsi, le fort de Lanvéoc croise ses feux avec ceux du fort de l'île Longue. Le fort actuel a été construit entre 1774 et 1776, après l'implantation d'ouvrages temporaires dès 1694. Une réorganisation est menée en 1878-1884. Durant la Première Guerre mondiale il sert de camp d'internement aux ressortissants allemands, autrichiens et hongrois. Civils arrêtés après la déclaration de guerre en France ou dans les possessions françaises ou capturés sur les navires de commerce. En juin 1918 : 88 allemands ; 18 autrichiens ; 40 hongrois. Le fort est bombardé en 1944. Abrite actuellement le GESMA (Groupe d´études sous-marines de l´Atlantique).

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Dates1774, daté par source, porte la date
1775, daté par source
1776, daté par source
1878, daté par source
1879, daté par source
1884, porte la date
Auteur(s)Auteur : Vauban ingénieur militaire
Auteur : Dajot ingénieur militaire

Redoute centrale au sommet d'un promontoire où se trouvaient les vestiges d'un château médiéval. Isolée par un fossé sec. Porte monumentale de 1878, trois casemates-logements de 1879.

Mursgranite
moellon
États conservationsdésaffecté, état moyen

Le transfert de propriété à la commune de Lanvéoc est en cours. Un projet de mise en valeur devrait suivre. Le fort de Lanvéoc a été étudié dans le cadre de l'étude réalisée par le Service de l'Inventaire sur les fortifications de Bretagne-Nord.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2002 - Guillaume Lecuillier : Fort et batteries (4 canons Marine de 24 cm modèle 1870 ; 4 canons de 16 cm modèle 1858-1860) : .

Références documentaires

Bibliographie
  • LECUILLIER, Guillaume. Les fortifications de la rade de Brest. PUR, 2011.

    p.274