Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

L'habitat des 16e et 17e siècles de la commune de La Selle-en-Coglès (fusionnée en Les Portes du Coglais en 2017)

Dossier IA35048898 réalisé en 2010

Fiche

Voir

Comme dans les autres communes de ce territoire, de nombreux bâtiments construits à la fin du 16e ou au cours de 17e siècle existent encore à la Selle-en-Coglès.

La répartition de ces éléments sur le territoire de la commune est relativement uniforme avec toutefois une assez forte concentration de bâtiments de cette époque dans la partie sud de la commune. En effet, lors du recensement du patrimoine, nous avons constaté que dans la partie nord du territoire de la commune, il existait plutôt des bâtiments de la seconde moitié du 19e siècle.

En termes de matériaux de construction, les bâtiments de cette époque ne dérogent pas à la règle, ils sont, à l'instar de toutes les autres constructions, élevés en granite. Toutefois, le granite utilisé à cette époque est le granite appelé "grison" c'est-à-dire le granite extrait en surface qui a une couleur marron-roux alors que sur les bâtiments plus récents (fin 19e siècle/début 20e siècle), c'est le granite "bleu" qui est utilisé. Sa couleur est beaucoup plus grise car il s'agit d'un granite extrait en profondeur, dans des carrières.

Les caractéristiques des constructions de cette époque sont les suivantes : forte pente de toiture (Les Goutus Janvier, la Pichonnais), présence de portes en plein cintre en façade (La Totinais), chanfrein sur les encadrements de baies (Les Goutus Janvier), appuis de fenêtres saillants et moulurés (La Haute Sévinais et La Baucerie)...

La majorité des bâtiments construits à cette époque était de petites fermes composées d'une seule pièce de vie et d'une petite étable, cependant, certains bâtiments de cette époque présentent une typologie proche de celle des manoirs (pièces à feu à l'étage, dimensions importantes des bâtiments, décor abondant sur les encadrements de baies, les cheminées...) bien qu'ils ne soient pas mentionnés parmi les lieux nobles de la commune. C'est le cas de la Vieuville ou de la Baucerie par exemple.

Aires d'études Pays de Fougères
Dénominations maison, ferme
Adresse Commune : Selle-en-Coglès (La)
Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Toits ardoise
Murs granite
moellon
Décompte des œuvres repérés 20
étudiés 9

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.

  • GASNIER, Marina. INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine. Editions du Patrimoine, 2002, (Indicateurs du patrimoine).

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1993, (Itinéraire du patrimoine, n°34).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PETITJEAN, Marc. DESORMEAUX, Ronan. CUCARULL, Jérôme Construire en Ille-et-Vilaine. Le Coglais et sa région. Rennes, Direction de l'aménagement et de l'environnement, Conseil Général d'Ille-et-Vilaine, 1993.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).