Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble des subsistances : magasin aux vins puis boulangerie

Dossier IA29001873 inclus dans Arsenal de Brest réalisé en 2005

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Boulangerie des 11 fours
Destinations immeuble
Dénominations boulangerie, four
Aire d'étude et canton Bretagne Nord
Hydrographies Penfeld la
Adresse Commune : Brest
Lieu-dit : Arsenal
Adresse : quai des Vivres
Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1693, daté par source
1768, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Antoine Choquet de Lindu, ingénieur militaire, attribution par travaux historiques
Personnalité : Louis XV, personnage célèbre, attribution par travaux historiques
Personnalité : Louis XVI, personnage célèbre, attribution par travaux historiques
Murs granite
schiste
moellon
Toit ardoise
Plans plan rectangulaire régulier
États conservations remanié

Il s'agit d'un site en terrain militaire : l'accès est interdit sans autorisation préalable.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • L'immeuble des subsistances : les anciennes boulangeries in Pierres de mer, « Le patrimoine immobilier de la Marine nationale ». Collectif sous la dir. de la Commission du patrimoine de la Marine et du Service des Travaux immobiliers maritimes avec le concours du Service historique de la Marine, Paris, Association pour le Développement et la Diffusion de l´Information Militaire, 1996, collection : les Armes et les Hommes.

    "Le biscuit de mer constitua pendant longtemps la base de l'ordinaire du marin : une campagne de six mois nécessitait 1300 quintaux pour 650 hommes à bord d'un vaisseau de 74 canons armé en guerre. Il fallait disposer à la fois de boulageries et de soutes pour stocker le biscuit fabriqué. Des boulangeries existaient dans l'anse Saupin et dans l'anse du Moulin à poudre, mais les principales se trouvaient sur le quai des Vivres, face au château de brest. Chaque édifice comportait des fours au rez-de-chaussée et des soutes dans les deux étages supérieurs, pour maintenir le biscuit au sec.

    Trois bâtiments, construits ou réhabilités par Choquet de Lindu à partir de 1768, étiraient leurs façades le long du quai des Vivres : au nord, près du quai Jean-Bart, la "boulangerie des 14 fours" ; au sud la "boulangerie des 20 fours" ; au centre, la "boulangerie des 11 fours", ancien magasin aux vins construit en 1693. L'actuel bâtiment des subsistances est un vestige de cette boulangerie.

    L'édifice dont il ne reste que la partie sud, a été profondément remanié. Il n'en est pas moins un précieux témoin de l'arsenal du 18e siècle : la façade a gardé son allure d'origine, malgré la modification de la toiture. La voûte du rez-de-chaussée, dont il ne reste plus que six des onze travées primitives, s'appuie sur des piliers massifs de un mètre de côté et les bouches des fours sont toujours visibles".

  • 20082910478NUCA : Service Historique de la Défense, Château de Vincennes. Fonds de la Marine, SHDMD07001915_P.

    20082910479NUCA : Service Historique de la Défense, Château de Vincennes. Fonds de la Marine, SHDMD07002463_P.

    20072906803NUCA : Archives municipales et communautaires, Brest, FRAC029019_5Fi01113_01_02.

    20062907226NUCA : Musée des Plans-reliefs, Paris, Article 4, n° 126.

    20062907229NUCA : Musée des Plans-reliefs, Paris, Article 4, n° 126.

Références documentaires

Bibliographie
  • Pierres de mer, "Le patrimoine immobilier de la Marine nationale". Collectif sous la dir. de la Commission du patrimoine de la Marine et du Service des Travaux immobiliers maritimes avec le concours du Service historique de la Marine, Paris, Association pour le Développement et la Diffusion de l´Information Militaire, 1996, collection : les Armes et les Hommes.

(c) Inventaire général (c) Inventaire général ; (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne - Lécuillier Guillaume