Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel particulier, 28 rue Brémond d'Ars (Quimperlé)

Dossier IA29000514 réalisé en 2001

Fiche

AppellationsFrogerays de Saint-Maudé
Parties constituantes non étudiéesportail, cour, jardin
Dénominationshôtel
Aire d'étude et cantonQuimperlé - Quimperlé
HydrographiesEllé L'
AdresseCommune : Quimperlé
Adresse : 28 rue
Brémond d'Ars
Cadastre : 1824 F 38 ; 1996 AR 287

D´une construction du 16e siècle semble subsister l´emprise au sol, la cave et la partie inférieure de la tour carrée qui enfermait sans doute un escalier en vis (disparu). D´un remaniement important intervenu au 17e siècle, peut-être à l´instigation d´Etienne Frogerays, maire de Quimperlé, témoigne la cheminée de la pièce haute de la tour d´escalier. La transformation de 1741 (date portée sur la lucarne centrale), affecte surtout l´élévation ouest sur rue. Lambris, escalier et cheminées sont, en partie, refaits au 19e siècle, tout comme les baies, légèrement agrandies. L´aile en retour sur cour, abritant vraisemblablement d´anciens communs (cuisine, remise et logement), figure sur le cadastre de 1824 ; ella a été modifiée à plusieurs reprises et rehaussée d´un ou de deux niveaux vers 1900.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Auteur(s)Personnalité : Frogerays Etienne? commanditaire attribution par source

Corps de bâtiment sur rue avec sous-sol et un étage carré, corps de bâtiment en retour d'équerre à deux étages carrés. Portail latéral donnant accès à la cour depuis une ruelle. Jardin d'agrément descendant jusqu'à la rivière de l'Ellé. Elévation principale à cinq travées. Encadrement des baies en granite, à l'exception des lucarnes, partiellement en calcaire. Escalier en châtaignier à balustres rampants.

Mursgranite
calcaire
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
Étagessous-sol, 1 étage carré, 2 étages carrés, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
noue
Escaliersescalier tournant à retours avec jour en charpente
Typologiesmaison en front de parcelle. Logis à mur gouttereau sur rue/en largeur. Plan en équerre. Entrée centrée. Faux plan double. Tour d'escalier postérieure à pièce haute. Haut surcroît. Mitoyen d'un côté

Comme un grand nombre d'hôtels particuliers de la basse ville, le logis conserve des structures bien plus anciennes qu'annonce sa façade de 1741, sobrement animée par une corniche à denticules et des lucarnes coiffées de frontons en calcaire.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20032901291NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 292.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Finistère, 3 P 292. Cadastre de 1824, section F.

Bibliographie
  • ROBIDA, Albert. La vieille France. Bretagne. Lithographies de Belfond, d'après les dessins de l'auteur. Paris, 1891.

  • Prestige d´une cité bretonne. Quimperlé. Les rues du Château et du Gorréquer. Ouvrage collectif : Société d´histoire du pays de Kemperlé, Bannalec, 1990.

    p. 446, 520
  • INVENTAIRE GENERAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Quimperlé et son canton. Finistère. Collection Images du Patrimoine n° 217, Rennes, 2002.

    p. 71