Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel dit hôtel de la Villegonan, 6 rue des Orfèvres (Vannes)

Dossier IA56007936 inclus dans Rue des Orfèvres réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées cour, portail
Dénominations hôtel
Aire d'étude et canton Vannes
Adresse Commune : Vannes
Adresse : 6 rue des Orfèvres
Cadastre : 1807 I3 965 ; 1844 K8 1984 ; 1980 BR 180

Hôtel composé de deux corps de bâtiments édifiés sur l'emplacement de 2 anciennes maisons signalées dans le cadastre de 1455, reconstruites au cours du 18e siècle à des dates différentes : le premier corps au tout début du 18e siècle, d'après la date portée en façade (1701) et le second corps après 1762. Avant cette date, le corps perpendiculaire est signalé dans les archives de la réformation du domaine en 1677, qui le mentionnent avec cour, comme appartenant à André Frémont avocat en la cour et Catherine Sesbouez son épouse Sieur et dame de Landujan, laquelle en a hérité de sa mère. Les dimensions de l'édifice fournies dans la déclaration coïncident avec les dimensions actuelles du bâtiment. D'après la date 1701 portée sur la façade sur rue de ce corps et les archives de 1714, ce logis appartient à ces dates aux héritiers du sieur Goualesdre, notaire. Le deuxième corps, plus tardif et situé en retrait de la cour, est bâti sur l'emplacement d'un édifice signalé aussi dans les archives de la réformation du domaine en 1677 qui le mentionne avec sa cour sur rue comme appartenant aux sieurs Le Thieis (Jean puis Pierre). Un inventaire de la maison est dressé après le décès de Pierre Le Thieis où sont mentionnés des marchés privés pour des réparations de maison datés des 27 août 1710 et 24 avril 1712. Par la suite, le fond et l'emplacement de la maison, semble t-il en ruine, sont vendus par un certain Le Ray au sieur Jean Brunet, marchand, qui les revend deux ans plus tard en 1761 à Vincent Jean Louis de Boutouillic sieur abbé de la Villegonan chanoine de la cathédrale et vicaire général de ce diocèse. La maison est démolie en 1762, en raison de son état de ruine et des risques qu'elle occasionne pour les autres maisons voisines. Sur l'emplacement de cette maison, l'abbé de la Villegonan construit le corps actuel et réunit les deux parcelles en achetant aux héritiers du sieur Goualesdre la maison d'à côté avec la réalisation d'un escalier à la jonction des deux corps. Au 19e siècle, en 1836, la demande du propriétaire de l'hôtel, Yves Jollivet, notaire, pour ouvrir en façade sur rue une porte cochère est accordée. La façade sud du corps perpendiculaire porte des traces de reprises des encadrements des ouvertures à crossettes. Les pièces du deuxième étage du corps sur rue ont conservé des boiseries du 18e siècle ; une des cheminées porte un décor 19e siècle. On voit que l'édifice a été désenduit. Des travaux de restauration ont été effectués sur les lucarnes du corps en retrait.

Période(s) Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Dates 1701, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Boutouillic de Vincent, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Jollivet Yves, propriétaire, attribution par source

Hôtel édifié en moellon de granite présentant un plan en équerre avec cour en partie pavée à l'est du corps perpendiculaire sur rue. Existence de deux petites cours postérieures. L'hôtel comprend deux étages carrés et un étage de comble sous une toiture à longs pans brisés qui est éclairé par des lucarnes en pierre calcaire ; les étages sont desservis par un escalier tournant à retours à balustres à la jonction des deux corps donnant accès en demi-étage à des latrines. Le rez-de-chaussée du corps sur rue dispose d'une entrée en façade sur cour. A plan double en profondeur, c'est le seul corps qui dispose d'un sous-sol. Les fondations de ce corps sont faites sur des massifs de roche. Le corps en retrait est simple en profondeur.

Murs granite
enduit
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Étages sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
noue
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
escalier droit, en maçonnerie
Typologies en retrait de rue, double en profondeur, simple en profondeur

Corps sur rue visité, sous-sol et deuxième étage ; corps en retrait non visité.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Sites de protection secteur sauvegardé

Annexes

  • Déclaration et dénombrement, 1677

    A. D. Loire-Atlantique. B 2341 : 1677 : Déclaration et dénombrement de monsieur Me André Frémont avocat en la cour et dame Catherine Sesbouez son épouse Sr et dame de Landujan, la dite Sesbouez fille et héritière de défunts N.H. Julien Sesbouez et de Dlle Françoise Herbert vivants Sr et dame de Kermabousset ses père et mère d´une maison couverte d´ardoises située près la rue des Orfèvres à côté senextre comme l´on va au carouer de Saint Pierre contenant de face sur la rue 26 pieds et de profondeur 50 pieds et 3 pouces donnant d´un côté à ruelle qui est entre la dite maison et les maisons appartenant à la Dlle de Kerminizy, à Françoise Cosson et à Dlle Gwénaëlle Le Manceau, d´autre côté à maison à la veuve et héritiers de défunt Me Jean Le Thieis Sr de Keraudren, d´un bout au pavé de la dite rue des Orfèvres et de l´autre bout par derrière à maison et cour à N.H. Jean Touzé Sr de Grandisle, advenue de la succession de la dite Dlle Françoise Herbert sa mère.

  • Déclaration et dénombrement, 1677

    A. D. Loire-Atlantique. B 2341 : 1677 : Déclaration et dénombrement de Dlle Françoise Poury veuve renonçante de feu Me Jean Le Thieis vivant Sr de Keraudren notaire royal et procureur au présidial de Vannes d´une maison située en la rue des Orfèvres contenant de face sur le pavé vers le midy 21 pieds et de profondeur compris la cour au derrière 4 pieds joignant par le derrière à une galerie et apentis à la Dlle du Liscouët Séboué, du côté vers l´orient à maison appartenant à la veuve et héritiers de feu Me Guillaume Gainche vivant procureur au présidial et du côté de l´occident à maison de la Dlle Séboué Liscouët laquelle avait été acquise judiciellement au présidial par le dit feu Sr de Keraudren par contrat du 14 février 1647.

  • Inventaire, 1714

    A. D. Morbihan. 6E 623 : 12 mars 1714 : Inventaire effectué après le décès de Pierre Le Thieis Sr de Keraudren vivant rue des Orfèvres paroisse St Pierre, pour la somme de 1852 £. S´y trouvent dans les papiers : 2 marchés privés pour les réparations de maison datés des 27 août 1710 et 24 avril 1712 signé Jan. Un contrat judiciel de vente d´une maison adjugée à Me Jean Le Thieis située rue des orfèvres. PV de la maison de la maison de la Poissonnerie du 8 août 1698. Contrat de vente passé entre N.H. Grégoire Guillo du Bodan et me Pierre Le Thieis Sr de Keraudren d´une portion de maison où est décédé le dit feu Sr de Keraudren passé le 14 août 1698 pour la somme de 800 £.

  • Vente, 1758

    A. D. Morbihan. 6E 3435 : 26 août 1758 : Vente du fond et emplacement d´une maison située rue des Orfèvres placée entre la maison des héritiers du feu Sr Goualesdre et celle du Sr Dano, passée entre N.Me Pasquier Le Ray avocat au parlement conseiller du roi et son procureur à la maîtrise des eaux, bois et forêts de Vannes y demeurant place et paroisse St Pierre d´une part et le Sr Jean Brunet marchand au dit Vannes aussi demeurant rue St Salomon paroisse St Pierre, réservant le Sr Le Ray à disposer des matériaux de la dite maison comme il verra, pour la somme de 110 £.

  • Prise de possession, 1759

    A. D. Morbihan. 6E 3436 : 3 janvier 1759 : Prise de possession pour le Sr Jean Brunet d´un emplacement de maison située rue des Orfèvres placée entre la maison des héritiers du feu Sr Goualesdre et celle du Sr Dano, entrés dans la dite maison sommes passés dans une petite cour au derrière donnant du couchant à une autre cour dépendante de la maison du Sr Le Ray procureur au présidial dans les murs de laquelle nous avons remarqué des fenêtres orbes.

  • Vente, 1761

    A. D. Morbihan. 6E 25 : 31 mars 1761 : Vente passée entre le Sr Jean Brunet marchand demeurant à Vannes rue Saint Salomon paroisse St Pierre à messire Vincent Jean Louis de Boutouillic sieur abbé de la Villegonan chanoine de la cathédrale et vicaire général de ce diocèse demeurant en cette dite ville de Vannes même paroisse St Pierre du fond et d´un emplacement seulement d´une maison et de toutes ses appartenances et dépendances en général situé rue des Orfèvres paroisse Saint Pierre donnant d´un côté sur maison dépendant de la succession du Sr Goualesdre et de l´autre côté sur autre maison au Sr Dano premier huissier du siège présidial de cette ville par lui acquis de N.Me Pasquier le Ray avocat en parlement conseiller du roi et son procureur à la maîtrise des eaux, bois et forêts aux fins de contrat passé devant Le Ridant le 26 août 1758, le dit Brunet se réservant les matériaux de la dite maison dont il aura la liberté de disposer dans le mois.

  • Prise de possession, 1761

    A. D. Morbihan. 6E 25 : 21 août 1761 : Prise de possession effecuée à la requête de Pierre Moisan clerc, nous nous sommes transportés jusques vis-à-vis un emplacement de maison et ses dépendances non habitée actuellement et où demeuroit dernièrement le nommé Saget maître tailleur d´habits située rue des Orfèvres de cette ville de Vannes suite au contrat de vente réalisé entre le Sr Jean Brunet marchand à messire Vincent Louis de Boutouillic Sr abbé de la Villegonan chanoine de la cathédrale vicaire général de ce diocèse, la dite maison joignant d´un côté à autre maison acquise par le Sr de la Villegonan dans la succession bénéficiaire du Sr Goualesdre et de l´autre côté celle du Sr Dano premier huissier.

  • Prise de possession, 1762

    A. D. Morbihan. 6E 26 : 3 février 1762 : Prise de possession effectuée à la requête de messire Jean Hélène François de Boutouillic, chevalier seigneur de la Porte, de la Villegonan et autres lieux, capitaine au régiment royal de la Marine infanterie demeurant en cette ville de Vannes rue des Orfèvres, nous nous sommes transportés jusqu´en les ruines d´une maison située en la rue des Orfèvres où demeuroient dernièrement les sieur et dame de la Valette, laquelle on a été obligé de démolir dans les derniers ouragans pour empêcher la chutte et les dommages qu´elle auroit occasionné aux maisons voisines, donnant d´un côté sur la maison du Sr abbé de la Villegonan chanoine de la cathédrale de cette ville et vicaire général du diocèse, et de l´autre sur l´emplacement d´une autre maison par luy acquise du Sr Jean Brunet, lequel seigneur de la Porte nous a présenté la grosse du contrat d´acquêt en date du 31 mai 1760 dans la succession bénéficiaire du Sr Jean-Pierre Hyacinthe Goualesdre à requête de dame Catherine Clette Rozé son héritière, de la somme de 1400 £.

  • Sources iconographiques

    20055600532NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88/1.

    20105606621NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/22.

    19975601199XB : Archives municipales de Vannes

    20105606622NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/53.

    19985600192XA : Archives municipales de Vannes

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Loire-Atlantique. B 2341 : 1677 : Déclaration et dénombrement de monsieur Me André Frémont avocat en la cour et dame Catherine Sesbouez son épouse Sr et dame de Landujan, la dite Sesbouez fille et héritière de défunts N.H. Julien Sesbouez et de Dlle Françoise Herbert vivants Sr et dame de Kermabousset ses père et mère d´une maison couverte d´ardoises située près la rue des Orfèvres.

    Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2341
  • A. D. Loire-Atlantique. B 2341 : 1677 : Déclaration et dénombrement de Dlle Françoise Poury veuve renonçante de feu Me Jean Le Thieis vivant Sr de Keraudren notaire royal et procureur au présidial de Vannes d´une maison située en la rue des Orfèvres.

    Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2341
  • A. D. Morbihan. 6E 623 : 12 mars 1714 : Inventaire effectué après le décès de Pierre Le Thieis Sr de Keraudren vivant rue des Orfèvres paroisse St Pierre, pour la somme de 1852 £.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 623
  • A. D. Morbihan. 6E 3435 : 26 août 1758 : Vente du fond et emplacement d´une maison située rue des Orfèvres placée entre la maison des héritiers du feu Sr Goualesdre et celle du Sr Dano.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 3435
  • A. D. Morbihan. 6E 3436 : 3 janvier 1759 : Prise de possession pour le Sr Jean Brunet d´un emplacement de maison située rue des Orfèvres placée entre la maison des héritiers du feu Sr Goualesdre et celle du Sr Dano.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 3436
  • A. D. Morbihan. 6E 25 : 31 mars 1761 : Vente passée entre le Sr Jean Brunet marchand demeurant à Vannes rue Saint Salomon paroisse St Pierre à messire Vincent Jean Louis de Boutouillic sieur abbé de la Villegonan chanoine de la cathédrale et vicaire général de ce diocèse.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 25
  • A. D. Morbihan. 6E 25 : 21 août 1761 : Prise de possession effectuée à la requête de Pierre Moisan clerc, nous nous sommes transportés jusques vis-à-vis un emplacement de maison et ses dépendances non habitée actuellement et où demeuroit dernièrement le nommé Saget maître tailleur d´habits située rue des Orfèvres de cette ville de Vannes.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 25
  • A. D. Morbihan. 6E 26 : 3 février 1762 : Prise de possession effectuée à la requête de messire Jean Hélène François de Boutouillic, chevalier seigneur de la Porte, de la Villegonan et autres lieux, capitaine au régiment royal de la Marine infanterie demeurant en cette ville de Vannes rue des Orfèvres.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 26
Bibliographie
  • THOMAS-LACROIX, Pierre. Le vieux Vannes. Malestroit, presses de l'Oust, 2e édition, 1975.

    p. 46
Périodiques
  • FRELAUT, Bertrand. Les hôtels du vieux Vannes. Bulletin des amis de Vannes, 1996, n°21.

    p. 51