Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel, 15 rue Noé (Vannes)

Dossier IA56006812 inclus dans Rue Noé, anciennement rue Saint-François et rue des Cordeliers et rue des pots (Vannes) réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationshôtel
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 15 rue
Noé
Cadastre : 1807 I3 1100 ; 1844 K8 1906 ; 1980 BR 62

Double logis nommé dans les archives "Le Grobos", construit au 16e siècle sur une grande parcelle en bordure de la première enceinte. Ce logis est acquis par Christophe Lorans auprès de Jean Aubin en 1625. L'ensemble est déclaré en 1683 par messire Charles Bidé chevalier seigneur de la Grandville fils aîné et héritier principal et noble de messire Joseph Bidé vivant chevalier seigneur de la Grandville conseiller du roi et président à mortier au parlement de Bretagne.

Le Grobos est entièrement repris au 17e siècle avec adjonction d'un nouveau toit à l'impériale sur la tour d'escalier, puis au 18e siècle.

Période(s)Principale : 16e siècle
Auteur(s)Personnalité : Aubin Jean propriétaire attribution par source
Personnalité : Lorans Christophe propriétaire attribution par source
Personnalité : Bidé Charles propriétaire attribution par source

Double logis à pignon sur rue et tour d'escalier s'entrejoignant par un corps de passage en alignement de rue sur porte cochère formant un plan en U. Le corps principal situé au nord possède une façade à 5 travées ouverte au sud par de grandes fenêtres remontant d'après les modules à la première moitié du 18e siècle. Présence dans ce corps d'une cheminée à console en quart de rond 18e siècle. Le corps secondaire au sud est moins important et peut correspondre à un corps de dépendance. L'ensemble est très remanié avec la construction d'un corps supplémentaire en pan de bois qui prolonge le corps principal en remplacement d'une ancienne dépendance détruite.

Construit en bordure de la première enceinte, l'ensemble n'est pas adossé à cette dernière, un passage étroit les séparant.

Mursgranite moellon
pierre de taille enduit
moellon
Toitardoise
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente
Typologiesperpendiculaire à la rue, double en profondeur
Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionsecteur sauvegardé

Annexes

  • Bannies d'appropriement, 1625

    A. D. Morbihan 1 J 112 : 5 juin 1625 : Bannies d´appropriement organisées par le présidial de Vannes où a comparu N.H. Christophe Lorans Sr du Verger demeurant sur le port de Vannes présent en personne demandeur en certification lequel auroit acquis d´avec escuyer Jean Aubin et Dlle Anne Dani sa femme Sr et dame de Grosbos vendeurs une maison nommée Le grobos composée de deux corps de logis se joignant par une galerie avec deux cours et leurs appartenances, plus deux jardins clos devant et l´autre derrière situés en la rue Saint François avec l´acte de possession estant au pied du dit contrat, la vente faite pour la somme de 4000 £, joignant d´un côté autre corps de logis appelé « L´Enfer » ayant son ouverture dans la première cour sur le pavé et rue comme l´on va par la dite rue à la terre de Kaër l´autre corps de logis ayant deux ouvertures l´une sur la dite cour l´autre sur la dite rue, l´un des dits jardins au derrière joignant à la dite cour et divers endroits à autre jardin à escuyer Julien de Sérent Sr Daguérac, l´autre jardin au devant de la dite maison la rue pavée entre deux joignant d´un côté à maison aux héritiers de défunt Me Amadou Le Guédois d´autre côté à la grande porte dit entrée comme l´on va par la dite rue en l´église du couvent des Cordeliers du dit Vannes. Par le dit contrat les dits vendeurs ont déclaré que la longère du logis neuf appartenant au dit Sr D´Aguérac au haut de la cour du dit logis et y respondant est mitoyen d´entre les dits deux [...] et dont le [sie...] du verger se pourra servir payant ce qui sera dû au dit Sr D´Aguérac pour la réfection de la dite longère.

  • Comparution, 1667

    A. D. Morbihan 1 J 112 : 5 mars 1667 : Le 5 mars 1667 ont comparu messire Joseph Bidé seigneur de la Grandville et autres lieux conseiller du roi en son grand conseil à Paris estant de présent demeurant en cette ville de Vannes d´une part et écuyer Jean de la Couldraye Sr de Kerambou conseiller du roi au siège présidial de Vannes d´autre part, lesquels sont demeurés d´accord que la muraille à présent mitoyenne entre leurs deux maisons de longueur de 30 pieds et de 12 de hauteur laquelle menace une prompte ruine sera démolie et reconstruite à neuf à chaux et à sable aux frais du dit seigneur de la Grandville lequel se servira des vieux matériaux et quoique dans la dite muraille qui sera rebâtie qu´il soit laissé des marques de mitoyenneté néanmoins, le dit Sr de Keramlou ne pourra s´en servir qu´en payant préalablement la moitié de la dite muraille à dire d´experts, et les eaux et égoûts du toit du dit Sr de la Grandville tomberont comme ils ont fait par le passé dans le jardin du dit sr de Keramlou en l´endroit seulement de la susdite muraille.

  • Vente, 1672

    A. D. Morbihan 6E 858 : 23 septembre 1672 : Vente d´un jardin situé rue St François donnant d´un bout sur la dite rue et d´un côté aux maisons et cour des seigneur et dame du Chesnays et d´autre côté et bout à la cour et jardin aux religieux cordeliers, passée entre messire Joseph Bidé Sgr de la Grandville conseiller du roi en ses conseils maître des requêtes ordinaires de son hôtel intendant de justice en la généralité de Limoges faisant sa résidence ordinaire en la ville de Limoges à M. Me Yves Cormier seigneur du Chesnays conseiller du roi lieutenant civil et criminel au présidial de Vannes et dame Jacquine Marieu demeurant rue St François.

  • Bail, 1676

    A. D. Morbihan 6E 862 : 15 janvier 1676 : Bail d´1 an passé entre Me Yves Cormier seigneur du Chesnays conseiller du roi lieutenant au présidial demeurant rue St François faisant pour messire Joseph Bidé Sr de la Grandville, maître des requêtes et intendant de justice en la généralité de Limoges et messire André Huchet chevalier seigneur de la Bédoyère conseiller du roi en tous ses conseils et son procureur général au parlement, étant à présent rue des Poids du roi, du tout de la maison du seigneur de la Grandville consistant en deux corps de logis et une cour, rue St François pour 600 £/an.

  • Déclaration et dénombrement, 1683

    A. D. Loire-Atlantique B 2340 : 1683 : Déclaration et dénombrement du 15 janvier 1683 de deux corps de logis s´entrejoignant par une galerie et leur dépendances par messire Charles Bidé chevalier seigneur de la Grandville fils aîné et héritier principal et noble de messire Joseph Bidé vivant chevalier seigneur de la Grandville conseiller du roi et président à mortier au parlement de Bretagne savoir deux corps de logis s´entrejoignant par le devant par le moyen d´une galerie sur une porte cochère avec deux courts et leurs appartenances, et un petit jardin derrière situés et ouvrant sur la dite rue de Saint François contenant de face sur la dite rue 6,5 toises et de profondeur 6,5 autres toises joignant vers orient à maison appartenant aux héritiers d´écuyer Julien de Sérent Sr de Brambec, vers midy à celle des Sr et dame de Chesnotan, vers occident sur la dite rue Saint François, vers minuit à la maison du Sr du Grego, échu à son père le président par le décès de dame Catherine Lorans sa mère de son mariage avec messire Guillaume Bidé vivant seigneur de la Bidière laquelle dame les avoit reçu de la succession de N.H. Christophe Lorans vivant Sr du Verger lesquelles il les avoit acquises d´écuyer Jean Aubin et femme Sr et dame du Grobos et s´en seroit approprié aux plaids de Vannes les 5 juin 1625.

  • Sources iconographiques

    20055600532NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88/1.

    20105606626NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/22.

    19975601199XB : Archives municipales de Vannes

    20105606625NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/58.

    19985600192XA : Archives municipales de Vannes

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan 1 J 112 : 5 juin 1625 : Bannies d´appropriement organisées par le présidial de Vannes où a comparu N.H. Christophe Lorans Sr du Verger demeurant sur le port de Vannes présent en personne demandeur en certification lequel auroit acquis d´avec escuyer Jean Aubin et Dlle Anne Dani sa femme Sr et dame de Grosbos vendeurs une maison nommée Le grobos.

    Archives départementales du Morbihan : 1 J 112
  • A. D. Morbihan 1 J 112 : 5 mars 1667 : Le 5 mars 1667 ont comparu messire Joseph Bidé seigneur de la Grandville et autres lieux conseiller du roi en son grand conseil à Paris estant de présent demeurant en cette ville de Vannes d´une part et écuyer Jean de la Couldraye Sr de Kerambou conseiller du roi au siège présidial de Vannes.

    Archives départementales du Morbihan : 1 J 112
  • A. D. Morbihan 6E 858 : 23 septembre 1672 : Vente d´un jardin situé rue St François donnant d´un bout sur la dite rue et d´un côté aux maisons et cour des seigneur et dame du Chesnays et d´autre côté et bout à la cour et jardin aux religieux cordeliers.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 858
  • A. D. Morbihan 6E 862 : 15 janvier 1676 : Bail d´1 an passé entre Me Yves Cormier seigneur du Chesnays conseiller du roi lieutenant au présidial demeurant rue St François.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 862
  • A. D. Loire-Atlantique B 2340 : 1683 : Déclaration et dénombrement du 15 janvier 1683 de deux corps de logis s´entrejoignant par une galerie et leur dépendances par messire Charles Bidé chevalier seigneur de la Grandville fils aîné et héritier principal et noble de messire Joseph Bidé vivant chevalier seigneur de la Grandville conseiller du roi et président à mortier au parlement de Bretagne.

    Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2340