Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hippodrome dit "de la Grande Marche" ou "de Fougères" (Javené)

Dossier IA35131167 réalisé en 2013

Fiche

Trophée vert

L’hippodrome de la Grand Marche accueille le Trophée vert.

Créée en 2001, cette compétition de trot de haut niveau est disputée en 14 étapes, d’avril à septembre, sur des pistes en herbe. Très réputé, ce « tour de France » sacre chaque année le meilleur trotteur français sur herbe. Au fil des années, ce challenge s’est étoffé en proposant, à l’occasion de chaque étape, une course pour les apprentis et une autre pour les amateurs.

Fête des courses

L’hippodrome de la Grand Marche accueille également chaque année la Fête des courses

Celle-ci a été créée en 2005 par la Fédération régionale des courses hippiques de l’ouest dans le cadre de sa mission de faire connaître le monde du cheval et des courses à un nouveau public.

Gratuite pour les enfants, elle se déroule lors d’une journée de courses. C’est l’occasion pour les familles de découvrir un beau spectacle hippique et de profiter de nombreuses animations gratuites pour les enfants dans une ambiance festive et conviviale (structures gonflables, baptêmes de poney, maquillage, distribution de goûters et friandises, jeu du petit pronostiqueur pour découvrir le monde des courses etc.).

Cette fête, très importante pour les sociétés des courses, a permis de renouveler la fréquentation des hippodromes en ciblant prioritairement un public familial néophyte. L’objectif étant de faire découvrir et apprécier l’environnement des courses de chevaux comme un beau spectacle à partager en famille ou entre amis, pas seulement réservé aux turfistes et professionnels avertis. C’est également l’occasion de découvrir les coulisses des hippodromes et les métiers qui s’y exercent.

Dénominations hippodrome
Aire d'étude et canton Bretagne - Fougères Sud
Adresse Commune : Javené
Lieu-dit : La Grande Marche
Adresse :

L’hippodrome de la Grande Marche, situé à Javené, petite commune près de Fougères, accueille plusieurs fois par an des courses de trot et de galop.

A Fougères, les premières courses remontent au mois de juillet 1870. Elles étaient organisées par la société des courses de trot de Fougères sur l’hippodrome d’Iné. On lit dans La Chronique de Fougères du 6 août 1870 « Un temps splendide -trop même- a favorisé ces luttes hippiques qui avaient attiré une foule énorme de spectateurs. De deux heures et demie à cinq heures, de nombreux équipages ont sillonnés les routes de l’hippodrome, et les chevaux faisaient voler des nuages de poussière » Cinq courses avaient lieu, quatre de trot monté et une de haie. Ce que l’on sait de cet hippodrome, c’est que trois tribunes ornées de drapeaux étaient installées par M. Kervella, une pour le public, une pour les membres de la Société des courses et les juges et la troisième pour les musiciens. Les courses ont lieu jusqu’en 1878.

Bien qu’une société de course existe au début du siècle, il faudra attendre le 20 novembre 1928 pour que la société des courses hippiques de Fougères soit fondée. La première réunion de courses organisée par cette nouvelle société eut lieu le 8 septembre 1929 sur l’hippodrome nouvellement crée de la Grande Marche. La fanfare Jeanne d’Arc et les Trompettes Fougeraises mettent en musique la journée, un banquet est servi au Grand Hôtel des Voyageurs et la fête se poursuit par un concert donné par l’Harmonie Fougeraise au jardin public, puis se termine par la proclamation du palmarès à l’Hôtel de Ville suivie d’un bal.

Dès l’année suivante, deux réunions seront organisées le samedi 5 juillet et le dimanche 6 juillet. Elles passeront ensuite à trois.

Les courses de Fougères deviennent un événement très prisé par la population locale qui se réunit à chaque réunion. Des trains sont spécialement prévus entre Rennes, Pontorson, Saint-Hilaire du Harcouët et Fougères. Elles sont l’occasion de festivités. Après les courses, concerts et bals sont organisés à L’hôtel Moderne, l’Hôtel de Ville ou dans le jardin public au kiosque à musique.

A ses débuts, le site ne compte qu’une seule tribune construite en 1929 en béton armé Hennebique par les architectes fougerais, Pinel, Degasne et Chauviré. A l’arrière on trouve le pesage. L’année suivante une deuxième tribune est construite et les infrastructures sont améliorées. En 1950 une tour de contrôle ou « mirador » avec un escalier en colimaçon est construit. Il sera détruit en 2012.

En 1981, la société des courses devient propriétaire du terrain, soit environ 10 hectares. Le milieu des pistes reste la propriété d’agriculteurs.

En 1989, un grand hall servant de salle de restauration est construit. En 1994 il sera agrandit et des boxes seront construits.

En 2013, suite à la destruction de la tour de contrôle, une extension est aménagée comprenant le secrétariat et le bureau des engagements ainsi que la nouvelle tour de contrôle. Chaque année des améliorations sont apportées au site.

Aujourd’hui, une soixantaine de bénévoles entretient et fait vivre l’hippodrome. Depuis 1995, date à laquelle la société des courses de Fougères a récupéré les courses du jeudi de l’Ascension de Louvigné-du-Désert, quatre réunions de courses sont organisées par an en mars, avril et mai, en trot monté et attelé et en galop, plat et obstacle.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle

L’hippodrome de la Grande Marche, situé sur un site de plus de 25 hectares, est constitué de plusieurs bâtiments que l’on peut répartir en trois catégories. La partie administration et contrôle des courses, la partie accueil du public et la partie accueil des professionnels.

La partie administration et contrôle des courses se compose du pavillon du pesage, du secrétariat, de la tour de contrôle et des boxes de contrôle vétérinaires.

Le pavillon du pesage constitue la partie arrière des tribunes. On y trouve les vestiaires, l’ancienne salle de pesage (le crochet sur lequel était suspendue la balance est encore en place) et divers bureaux. De plan rectangulaire, il est construit en aggloméré de ciment.

Sa façade est percée de sept baies avec arcs surbaissés décorés de briques.

Le secrétariat se situe dans l’extension ouest des tribunes construite en 2013. Il occupe le rez-de-chaussée avec le bureau des engagements. L’étage est occupé par la tour de contrôle depuis laquelle les commissaires et juges, le photographe et le cameraman observent les courses. Il s’agit d’une construction moderne en béton armé.

Le box de passage dans lequel les chevaux sont amenés pour uriner et le box vétérinaire dans lequel sont effectués les contrôles anti-dopage se situent dans un petit bâtiment en bois, de plan rectangulaire, dans la partie ouest du site.

La partie accueil du public se compose de la restauration et buvette, des guichets des paris mutuels et des tribunes.

La restauration se situe au sud du site, dans un grand hall de 1 000 mètres carrés de plan rectangulaire, construit en 1989 en bois et tôles nervurées.

Les tribunes construites en 1929, sont en béton armé Hennebique.

La partie accueil des professionnels se compose des boxes et stalles à l’ouest, construits en aggloméré de ciment et couverts d’un toit en tôles nervurées, du rond de présentation et des pistes au nord.

En 2ème catégorie en trot, et 2ème B en plat et obstacle, l’hippodrome de la Grande Marche propose aux professionnels une piste en herbe de 1 525 mètres de long à la corde sur 17 mètres de large, avec une ligne droite de 350 mètres et la corde à droite.