Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hameau ou village du Vieux Passage (Plouhinec)

Dossier IA56007625 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Le village s'est constituée le long de l'anse naturelle de la rivière, indiquant dès l'origine sa nature de village de pêcheurs, malgré la présence d'une grande ferme ; la rive nord est desservie par un quai, tandis que la rive ouest est dotée d'un bassin de port protégée par un môle au sud avant 1837, complété d'un second môle au nord à la fin du 19e siècle. Le plan cadastral de 1837 montre cependant un village peu important : quelques maisons sur la rive nord complétée d'une ferme, une seule à l'ouest, les deux noyaux séparées par une grande ferme. On note cependant les premiers indices d'urbanisation le long de la route qui mène au bourg (6 maisons), tandis que la route qui vient de Kervarlay qui se divise en fourche reste inoccupée, cela jusqu'à la 2e moitié du 20e siècle.

C'est entre le rivage de l'anse sud et la route conduisant au bourg que vont se concentrer les constructions à la fin du 19e siècle at au début du 20e siècle ; l'absence de plan directeur aboutit parfois à la construction d'une maison modifiant le tracé naturel de la voirie : ainsi en 1906 (date portée), la maison 38 rue du port se construit perpendiculairement à la voie (fig.29). Cependant, entre la rue du port et la mer, l'orientation vers le sud est privilégiée, avec un ou deux algnements en retrait de la route.

Une maison très remaniée porte la date de 1773 (fig.23). Avec la ferme proche (dont le logis est reconstruit en 1890, date portée, fig.11), celle aujourd'hui remaniée au nord de l'anse et deux maison orientées vers l'est proches de cette dernière, ce sont les seuls vestiges de maisons figurant sur le plan cadstral de 1837. Le petit bassin aménagé à cet endroit (sud de la parcelle 665, plan de 1837) est aujourd'hui comblé.

Les autres dates portées concerne le début du 20e siècle (1903 deux fois et 1906 deux fois).

Sur les 80 maidons ou fermes repérées, on ne compte que 15 maisons à étage, la pluoart des autes étant en rez-de-chaussée, à une pièce et comble souvent acccessible par une lucarne. Oin remarquera les appentis, parfois avec une cheminée d'angle, servant à stocquer les apparaux de pêche, à abriter un cochon et à préparer la nourriture de l'animal.

On lit dans les archives communales qu'en 1921 est construit un puits communal au Vieux Passage (non retrouvé) par Joseph Uzel, maître-maçon à Plouhinec pour la somme 700 fr.

Dans la 2e moitié du 20e siècle, il a malheureuserment été construit sur la mer longeant de la cale, un terre-plein sans doute alors destiné aux pêcheurs, aujourd'hui devenu parking, sans utilité et qui nuit à l'intégrité de l'anse naturelle (fig.4).

Parties constituantes non étudiées ferme, maison, quai, cale
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Port-Louis
Adresse Commune : Plouhinec
Lieu-dit : le Vieux Passage
Cadastre : 1837 K ; 2010 AD

Le village s'est constitué au cours du 18e siècle et surtout aux 19e et 20e siècles le long d'une anse naturelle de la rivière, en raison du fort développement de la pêche côtière à cette période.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

85 maisons et deux fermes ont été recensées au Vieux Passage le long du chemin venant du bourg et le long de la côte.

Murs granite
enduit
moellon
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20095606282NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3P 215.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. 2O 169/1428. Plouhinec. Travaux communaux. 1913-1935. Projet de lavoir à Kervarlay. Puits au Vieux Passage.

Documents figurés
  • A. D. Morbihan. 3P 215. 1837. Plouhinec. Plan cadastral. Plan d'assemblage et plan par sections. 3 P 2414 et 3P 2415. Plouhinec. Matrices cadastrales.

    Archives départementales du Morbihan : 3P 215 ; 3 P 2414 ; 3P 2415