Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Golf dit Golf-Club de Paramé-La Guimorais (Saint-Coulomb)

Dossier IA35004263 inclus dans Écart, la Guimorais (Saint-Coulomb) réalisé en 1999

Fiche

Destinations camping
Dénominations golf
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Cancale
Adresse Commune : Saint-Coulomb
Lieu-dit : la Guimorais, les Chevrets
Cadastre : 1982 V
Le golf dit Golf-Club de Paramé est crée en 1893 par une équipe dirigeante composée exclusivement d'anglais en villégiature à Paramé. La première rencontre de renom a lieu en novembre 1894 ; elle rassemble la communauté anglaise de Saint-Servan et Paramé. L'événement est relaté dans l'édition française du journal The New-York Herald du 12 novembre 1894. La mise en service du tramway de Saint-Malo à Paramé en 1895 rend l'accès au golf plus facile : la gare de tramway de Rothéneuf n'est plus qu'à un kilomètre du terrain de golf dont le trajet restant est assuré par des navettes. Une simple maison en bordure du terrain est agrandie ; elle devient l'Hôtel du Golf et fait office de Club-House en 1895. En 1900 la concurrence entre le golf de Dinard-Saint-Briac et celui de Paramé se fait plus rude. En 1904, un anglais de Biarritz assure la présidence du Golf-Club face au déclin de la communauté anglaise dans la région malouine. En 1911, les responsables anglais démissionnent et le Syndicat d'Initiative et d'Intérêt Local de Paramé devient locataire des terrains. En 1913, le nombre de trous passe de 18 à 9 ; l'entretien des terrains n'est plus assuré. Durant la première guerre mondiale, le golf est abandonné. Les terrains sont rachetés à la famille Delastelle en 1923. Cette date marque la fermeture définitive du golf de Paramé. Un camping est construit par des propriétaires privés quelques années plus tard. Gaëlle Lemonnier à l'occasion de l'étude thématique balnéaire réalisée en 1995 sur la commune de Saint-Malo
Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1893, daté par travaux historiques

Golf de 23 hectares environ dont le terrain est limité à l'est par la villa Bénétin, au sud-ouest par la grève des Mites, au nord-ouest par la plage des Chevrets, au nord-est par le corps de garde, au nord par la mer.

États conservations détruit

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
SCLE1 4e quart 19e siècle
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP unicum
ICONTX intégré
SEL sélectionné
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.C. Saint-Malo, série S, A. privées : 31S, fonds Nicollet, documentation sur les golfs de Dinard et Saint-Malo (1840-1899).

Bibliographie
  • JOANNE, Paul. Itinéraire de la France : Bretagne Paris : Hachette, 1896 [revu par Monnier et Monmarché].

    p. 130-131
  • FONTEYNE, Laure. Guide du Golf de Saint-Malo ; description, légendes et renseignements. Saint-Servan : impr. Ch. Fonteyne, 1894. (Coins de Bretagne).

    p. 143
Périodiques
  • NICOLLET, P. Grandeurs et misère du Golf-Club de Paramé : la Guimorais (1893-1914). Annales de la société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo, 1993.

    p. 102-120