Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Front de mer résidentiel du Fret (Crozon)

Dossier IA29004081 inclus dans Ecart du Fret (Crozon) réalisé en 2006

Fiche

Précision dénomination front de mer résidentiel
Dénominations front de mer
Aire d'étude et canton Bretagne - Crozon
Adresse Commune : Crozon
Lieu-dit : Fret (le)

Le développement des activités portuaires, de la pêche et du cabotage à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle entraîne l´augmentation de la population de l´écart du Fret. Ces nouveaux habitants s´installent au-delà de l´espace portuaire, le long d´un nouvel axe à l´ouest du débarcadère. Ce front de mer résidentiel est progressivement bâti au cours du 20e siècle. Il semble que la première maisons construite, en 1901, ait été la Maison dite Tertu, du nom du constructeur naval Auguste Tertu qui en deviendra propriétaire au début des années 1970.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle

Au nord-ouest du front portuaire du Fret, s´étend un secteur résidentiel constitué de deux parties. A proximité immédiate du port, à l´ouest du débarcadère, l´habitat est concentré sur 170 m le long d´une grève. La maison Tertu est représentative de ce front urbanisé. Au-delà de ce secteur et jusqu´à Kerariou, des maisons de villégiature sont dispersées au sein d´un espace en partie boisé d´environ 5 ha. La villa Le Joncour est un exemple remarquable de cette zone d´habitat diffus. En arrière du front de mer d'habitats diffus de Kerariou, se trouve un lotissement résidentiel, au Zorn, dont le nom des rues rappellent les toponymes de l'Île-Longue aujourd'hui occuppée par la Marine.

Données complémentaires architecture PATMAR

REFC CRO15
THPA Activité balnéaire de loisirs et de santé ; Vie des populations littorales
DREC peu cité
INGP intérêt paysager et pittoresque ; intérêt de mémoire
PING Bien que moins étendu et moins diversifié que celui de Morgat, le front de mer résidentiel du Fret présente un intérêt paysager, notamment sa partie urbanisée relativement uniforme. Il rappelle également que l´écart du Fret ne fut pas seulement un site portuaire mais également un lieu de vie pour des populations vivant du cabotage ou en villégiature.
RECO D´un intérêt patrimonial bien moindre que la station balnéaire de Morgat, le front de mer résidentiel du Fret, construit au début du 20e siècle, mérite néanmoins d´être préservé, en particulier son secteur attenant au front portuaire, urbanisé et homogène. Actuellement, le plus grand risque qui pèse sur cet espace est la modification d´apparence de certaines maisons de villégiature (secteur méridional urbanisé) et la densification du bâti par constructions interstitielles (habitat diffus de la partie septentrionale).