Logo ={0} - Retour à l'accueil

Front de mer : la Pointe du Roselier (Plérin-sur-Mer)

Dossier IA22013680 réalisé en 2008

Fiche

Parties constituantes non étudiéesborne, corps de garde, four, ensemble commémoratif
Dénominationsfront de mer
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Plérin-sur-Mer
AdresseCommune : Plérin-sur-Mer
Cadastre : 2004 B

La Pointe du Roselier est un sité défensif depuis au moins la période de l'Age du Fer. Elle présente les vestiges d'un ancien éperon barré et aujourd'hui d'un belvédère. Ce site défensif est caractérisé aujourd'hui par un ancien corps de garde et un four à boulets, daté du 4ème quart du 18ème siècle. En 1844, le conseil municipal de Plérin donne un avis favorable à la création d'un port-refuge au Roselier, sous la protection du fort de la Pointe du Roselier. Ce port ne sera jamais réalisé. La Pointe du Roselier est peu urbanisé (urbanisation diffuse sur le côtes Sud-Ouest et Nord-Ouest). Le sentier littoral suit le linéaire côtier des falaises. On remarquer à l'entrée du site commémoratif des 'Péris en mer', deux bornes sémaphoriques.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • 20082213239NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/13, plans cadastraux parcellaires de 1813.

    p.
Bibliographie
  • DIREN BRETAGNE, OUEST-AMENAGEMENT. Les espaces littoraux remarquables des Côtes d'Armor. Rennes, DIREN Bretagne, 1998.

    p. 94