Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fontaine de dévotion Saint-They, Saint-They (Saint-Ségal)

Dossier IA29004396 réalisé en 2009

Fiche

Vocablessaint-They
Parties constituantes non étudiéescroix monumentale
Dénominationsfontaine de dévotion
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Châteaulin
AdresseCommune : Saint-Ségal
Lieu-dit : Saint-They
Cadastre : 1847 B1 254 ; 1976 ZH 13

La fontaine de dévotion Saint-They dépendait de la chapelle éponyme construite vers 1680 (au sud de Lanvélé), vendue comme bien national à la Révolution et détruite en 1813. Seul vestige, la fontaine, datée 1708, est élevée aux abords du hameau de Lanvélé. L'inscription portée sur le fronton donne le nom du prêtre commanditaire : " DOCTEUR EN THEOLOGIE P.P./ BENST/ P. F. CVRE/ ST SEGAL/1708". Il s'agit d' Yves Coquet, recteur de St-Ségal à partir de 1697. Une statue en bois de saint They ou de saint Philibert était placée à l'intérieur de la fontaine, dans la niche. Encore visible lors de l'enquête de 1972, elle a été déposée par les propriétaires, il y a quelques années. Au 19e siècle, un lavoir jouxtait la fontaine.

Période(s)Principale : 1er quart 18e siècle
Dates1708, porte la date
Auteur(s)Personnalité : Coquet Yves commanditaire attribution par source

Fontaine-pignon isolée de plan rectangulaire, couverte d'un toit en granite à deux pans, ouverte en plein cintre.

Mursgranite
Toitpierre en couverture
Couverturestoit en bâtière
États conservationsvestiges
Techniquessculpture
Précision représentations

Les angles de l'élévation antérieure sont ornés de pilastres à chapiteau à denticules ; au tympan niche à coquille, flanquée de volutes ; volutes sur les rampants du pignon.

Mesuresh : 390.0
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Pennec Emile. "Saint-Ségal. Petite commune rurale".

    Saint They, moine de Landévennec, quitta la communauté pour y fonder son ermitage en premier lieu non loin de Penhoaden qu'il quitta pour Lothey. La chapelle dédiée à Saint-They, à côté du village de Lanvélé fut fondée par la famille de Tresiguidy qui possédait le manoir des Salles tout proche. Elle fut construite face au bois de Penhoaden dans un champ qui porte le nom de "park an iliz", elle était entourée d'un cimetière. Un calvaire en kersanton datant de 1651 complétait l'ensemble. Il n'en reste plus que le socle daté. Une croix de mission de 1936 a remplacé le calvaire.

    La chapelle devint bien national à la Révolution et fut vendue. Vestiges encore visibles à la fin du 19e siècle.

  • 20092909221NUCB : Archives départementales du Finistère, Série 3P 265.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Finistère. Série 34 J 2 Fonds Le Guennec.

Documents figurés
  • Archives départementales du Finistère. Série 3P 265. Tableau d´assemblage et cadastre parcellaire de 1847. Baron Boullé, préfet, Guilloteau, directeur des cantons, Taconnet, géomètre en chef, Touzé et Dyèvre, géomètres de première classe.

Bibliographie
  • PENNEC, Emile (Frère). Saint-Ségal. Petite commune rurale, Bannalec, 1980.

    p. 80-83
  • COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

    p. 419 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)