Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, la Redelière (Chelun)

Dossier IA35033136 inclus dans Alignement de deux logis, la Redelière (Chelun) réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiéescellier, étable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Guerche-de-Bretagne (La)
AdresseCommune : Chelun
Lieu-dit : la Redelière
Cadastre : 1986 A2
Comme l'indiquent, la pente de toit importante, le coyau, la porte en plein cintre, la poutraison de forte section et la forme des corbeaux des cheminées, cette construction remonte à la seconde moitié du 17e siècle. Le logis était divisé en deux pièces de dimensions inégales ; celle de l'est, vraisemblablement la cuisine, était beaucoup plus petite que celle de l'est qui devait être la salle. L'étage ne servait que de grenier puisque qu'il n'y existe pas de cheminées. D'après la tradition orale, ce lieu était une ferme car une étable avait été aménagée dans l'appentis postérieur. Par ailleurs, il est probable que la dépendance située au sud-ouest ait également abrité une étable ou une écurie. Sa construction semble remonter au début du 20e siècle.
Période(s)Principale : 2e moitié 17e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle

Cette construction possède une maçonnerie de moellon de schiste et de microdiorite de quartz. Le toit est couvert d'ardoise ; il présente une forte pente et un coyau. Les ouvertures possèdent des formes et des encadrements multiples : porte en plein cintre, fenêtres à encadrements de brique et à linteaux droits en bois... Il n'existe pas d'étage carré, en effet, il s'agit seulement d'un comble à surcroît, percé de deux portes hautes. Le rez-de-chaussée est divisé en deux pièces à feu de dimensions différentes, ainsi, celle de l'ouest est beaucoup plus grande que celle de l'est. A l'arrière de la construction, il existe un appentis. De plus, au sud-ouest, se trouve une étable construite en moellon de schiste pourpre.

Mursschiste
microdiorite quartzique
moellon
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée