Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, la Brémaudais (Maure-de-Bretagne)

Dossier IA35003112 réalisé en 1998

Fiche

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées puits, étable à vaches
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Maure-de-Bretagne
Adresse Commune : Maure-de-Bretagne
Lieu-dit : la Brémaudais
Cadastre : 1983 XO 43 44 45 51a 102
On à peine à restituer le parti originel de ce logis de ferme, à croire que les bâtisseurs s'étaient ingéniés à en brouiller la lecture. Hormis la gerbière rajoutée à l'est et la porte bouchée au centre, la façade, régulière, ne présente aucune trace de remaniement ; un module additif à l'est semble donc exclu. On identifie alors trois pièces juxtaposées : le seul logis triple de la commune. Mais l'affaire se corse lorsqu'on s'essaye à imaginer le plan de distribution : il n'y a que deux souches de cheminées, et celle de droite est située à un curieux emplacement ! On se rabat lors sur l'hypothèse d'un logis double dont chaque unité serait composée d'une pièce à feu et d'une chambre ; reste le problème de la cheminée.
Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1920, porte la date

Noter l'emploi exclusif de schistes pourprés dans le gros œuvre et du granite dans l'encadrement des baies.

Murs schiste
Toit ardoise

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI maison à plusieurs unités d'habitation juxtaposées
HYPOE en alignement
PHYPO logis double plus une unité sans cheminée à l'est où manque quelque chose dans l'alignement.
STYL normalisation
NOTA niche à statue
MURS1 schiste
MURS2 schiste ; moellon
SCLE1 1er quart 20e siècle
DISTRIB simple en profondeur
COMBLE comble à surcroît
MOUV à porte haute pendante
ACCESA 3
NATUA porte bâtarde décentrée
FOUV à porte haute
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL repéré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral rénové, section XD, 1/2000e. Direction Générale des Impôts. Mairie de Maure-de-Bretagne. 1983.