Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, Kerprat (Plouhinec)

Dossier IA56007606 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Bien que tardivement construite, cette ferme présente un grand intérêt pour ses proportions importantes et sa conception d'un seul tenant, rare en Bretagne, et qui pourrait rappeler les fermes modèles, cependant inexistantes dans ce territoire. C'est l'oeuvre d'une riche famille paysanne qui adopte une conception bourgeoise et peu locale, pour une ferme basée sur la polyculture : élevages divers, production de fruits et de miel et sans doute de céréales. Les éléments tels que les lucarnes et les piliers en pierre de taille, ancrés dans la tradition locale, symbolisent de la richesse du constructeur. La succession de hautes souches de cheminées séparées par des lucarnes en pierre donne à l'appentis un aspect monumental qui contredit sa fonction strictement agricole. Il est cependant dommage que l'aspect très structuré de la façade, avec bandeau, base et corniche en pierre de taille, ait été amoindri par la suppression de l'enduit.

On notera avec intérêt le rucher parfaitement conservé, maintenant rare en Bretagne, dont un autre cas existe à Kerfaute (Plouhinec), toujours dans un mur d'enclos. Il existait à Landévant un autre exemple spectaculaire inséré en hauteur dans le mur du logis, aujourd'hui disparu. Moins rare, le hangar à piliers monolithes dont quelques-unsexiustent encore dans la partie côtière de Plouhinec, dont un à Kerprat.

Parties constituantes non étudiées cour, étable, rucher, remise
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Port-Louis
Adresse Commune : Plouhinec
Lieu-dit : Kerprat
Cadastre : 1837 L 116

La ferme est une construction homogène édifiée vers 1905 selon information orale, sur une parcelle non construite sur le plan cadastral de 1837. Les fenêtres du rez-de-chaussée du logis ont été doublées au milieu du 20e siècle et l'ensemble de la façade sud a été désenduit.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1905, daté par tradition orale

Etablie au sud de la chapelle Saint-Cornély, la ferme est construite sur une parcelle de forme grossièrement triangulaire cernée par un haut mur en moellon, avec accès au verger nord par un portail bordée de piliers en pierre de taille. Dans la face sud de ce mur d'enclos s'insère un rucher constitué de 7 cavités carrées bordées de pierres en saillie, sans doute pour porter une structure en paille tressée ou en bois. Etablie entre le jardin nord et une cour au sud en partie dallée de granite, le bâtiment adopte un faux plan double avec appentis postérieur où sont regroupées toutes les fonctions de la ferme. Dans l'élévation ordonnancée, l'importance est mise sur la travée axiale couronnée d'une lucarne à fronton pignon. A l'est, le logis de type ternaire est séparé de la cour de la ferme par un muret avec grille d'entrée. En alignement, une travée avec pièce habitable au rez-de-chaussée, suivi de l'étable ou écurie dont le traitement extérieur est identique à celui du logis ; deux lucarnes en pierre de taille couronnent la travée centrale du logis et de l'étable. L'appentis au nord regroupent les autres fonctions de la ferme, dont la remise à porte charretière donnant sur le chemin ; sa toiture est scandée de lucarnes et de hautes souches de cheminées dont certaines correspondent à des foyers pour préparer la nourriture des animaux. Au sud de la cour, un hanger sur piliers de granite jouxte une soue à porcs, seul élément isolé de la ferme en raison des nuisances olfactives de cet élevage.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Escaliers
Typologies logis de type ternaire, commpoosition d'ensemble concertée
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20095606207NUCB : Archives communales de Plouhinec

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives communales de Plouhinec. 1837. Plans cadastraux.