Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme n°6, Coléhan (Melrand)

Dossier IA56000458 inclus dans Écart dit village, Coléhan (Melrand) réalisé en 2001

Fiche

Appellationsferme n°6
Parties constituantes non étudiéesgrange, four à pain, étable, puits, toit à porcs
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonBaud - Baud
AdresseCommune : Melrand
Lieu-dit : Coléhan
Cadastre : 1828 D1 242 ; 1976 ZK 6

La ferme présente un alignement de deux logis. Le premier est construit dans le deuxième quart du 18e siècle, contemporain de la grange, du four à pain et du puits daté 1740. Le second logis est édifié dans le prolongement en 1827, date portée au-dessus de la porte. Une inscription accompagne cette date : "FAIT PAR LOUIS BELLEC A SA FILLE YVONNE". L'étable en alignement et la soue sont de peu postérieures, elles ne figurent pas sur le cadastre ancien de 1828.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1740, porte la date
1827, porte la date

Le nord, le sud et l'est de la cour sont clos par les différents bâtiments de ferme. Au nord, deux logis à étage sont construits en alignement, l'un de plan massé à deux travées en pierre de taille, l'autre de type ternaire avec une mise en oeuvre mixte. Dans un soucis d'homogénéisation de la façade, la partie est construite en moellon était recouverte d'un enduit partiel à fausse pierre de taille. Les dépendances, à l'exception de l'étable située au bout de l'alignement nord, sont édifiées en moellon.

Mursgranite
enduit partiel
pierre de taille
moellon
Toitardoise, tôle ondulée
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Typologieslogis de type ternaire, variante, puits morbihannais
Techniquessculpture
Précision représentations

Une tête de femme, celle de la propriétaire, est sculptée en haut-relief au-dessus de l'inscription.

Les différentes dates de construction des bâtiments témoignent de l'évolution des besoins d'une ferme. L'inscription surmontée d'une représentation figurée de la propriétaire est une pratique qui se retrouve ailleurs sur la commune dans la première moitié du 19e siècle (cf. Kerperh, Kerhoh), expression probable d'une fierté paysanne.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. Série 3P. Cadastre ancien 1828, 3P 448.

    p.