Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, Locmaria-er-Hoët (Landévant)

Dossier IA56007582 inclus dans Hameau ou village de Locmaria-er-Hoët (Landévant) réalisé en 2009

Fiche

Parties constituantes non étudiées étable, cellier, puits
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Pluvigner
Adresse Commune : Landévant
Lieu-dit : Locmaria-er-Hoët
Cadastre : 1837 F3 489 ; 2000 ZL 70

La ferme est construite dans la première moitié du 17e siècle. Les fenêtres des deux pièces habitables ont été reprises au cours du 19e siècle. L'escalier extérieur qui ne figure pas sur le plan cadastral de 1837 est construit peu après. Un nouveau logis est édifié dans l'alignement au début du 20e siècle. Le puits semble contemporain de ce second logis, alors que le cellier construit à proximité, présent sur le plan cadastral de 1837, date des années 1800. Depuis le 19e siècle, le bâtiment au sud de la ferme en dépend : ce bâtiment à étage aux ouvertures soignées est construit au 17e siècle ; de grande qualité, il pourrait être l'une des deux métairies nobles mentionnées dans la réformation de 1666 à Locmaria.

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle

La ferme homogène est construite sur une légère pente est-ouest. Elle est constituée d'un logis-étable suivi d'une seconde pièce à feu. En raison de la pente du terrain, le pignon ouest est établi sur une base talutée. On accède au grenier en surcroît par deux portes hautes passantes, la seconde accessible par un escalier extérieur droit en pierre aujourd'hui ruiné. Le logis en alignement à l'est en moellon et couvert en ardoise se compose d'une pièce unique surmontée d'un grenier éclairé d'une lucarne en pierre. Le logis au sud, à usage de dépendance est construit en moellon. En raison de la voie de circulation, l'accès se fait par le nord, par une porte rectangulaire à linteau à décor en dents de scie. Une seconde porte au sud porte le même décor ; seul l'étage semble habitable, les seules fenêtres, toutes chanfreinées, se situant à ce niveau sur chaque façade. L'intérieur n'a pas été vu. Les murs gouttereaux ont été rehaussés lors du changement de matériau de couverture.

Murs granite
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise, ciment amiante en couverture
Étages comble à surcroît, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
ruellée
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Typologies logis-étable à porte unique et chambre, logis à pièce unique
Techniques sculpture
Représentations dent de scie
Précision représentations

Décor en dents de scie sur le linteau des portes du logis sud.

L'intérêt de cette ferme homogène réside dans sa structure souvent rencontrée dans le sud du Morbihan, qui associe un logis-étable à porte unique à une seconde pièce à feu qualifiée de chambre dans certains actes. Elle est associée à un second logis doté d'un étage habitable, rare en milieu rural : il serait utile de voir à l'intérieur le système de distribution ainsi que les cheminées, révélant peut-être les vestiges de l'ancienne métairie noble.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20095605973NUCB : Archives communales de Landévant

    20105601622Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 097_56_69_bande_02/30A. Landévant. Locmaria-er-Hoet, maison.

    20105601621Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 097_56_69_bande_01/29A. Landévant. Locmaria-er-Hoet, maison, porte de dépendance.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives communales de Landévant. Plans cadastraux, 1837.