Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, Le Faouët (Pluméliau fusionnée en Pluméliau-Bieuzy en 2019)

Dossier IA56002437 réalisé en 2001

Fiche

Parties constituantes non étudiéesétable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonBaud - Baud
AdresseCommune : Pluméliau-Bieuzy
Lieu-dit : Pluméliau, Faouët (le)
Cadastre : 1987 YO 31
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Pluméliau

Ferme construite en 1767, date portée sur une fenêtre de l'étage et remployant une porte datée 1636. L'autre fenêtre de l'étage porte le nom des commanditaires : "MAURICE BELLES ET MARIE ETELEREUOENES (?) (ONT) FAIT BATIR CETTE MAISON ". Au début du 19e siècle, l'étable (?) est transformée en chambre resserre : la porte du 17e siècle est bouchée et le jour agrandi en fenêtre. Au 20e siècle, la fenêtre de la salle est agrandie et la cheminée de la salle disparaît. Dans l'alignement à l'est, la dépendance, construite peu après le logis a été partiellement remaniée au 20e siècle.

Période(s)Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 2e quart 17e siècle
Secondaire : 1er quart 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle
Dates1636, porte la date
1763, porte la date
Auteur(s)Personnalité : Le Srat Guillaume commanditaire attribution par source

Logis à façade antérieure en moellon régulier de schiste et ouvertures en granite. De plan allongé à 1 étage carré, la maison appartenait à l'origine au type dit à fonctions croisées : au rez-de-chaussée à l'est, la salle, séparée par une cloison de l'étable. A l'étage à l'ouest, chambre chauffée, la partie est étant probablement réservée au stockage, malgré la fenêtre identique à celle de la chambre. Le grenier est éclairé par une lucarne en pierre de taille de granite. L'étage est desservi par un escalier logé dans un appentis postérieur étroit ; en bois, il est à deux volées droites opposées. La dépendance en prolongement également en moellon de schiste est en rez-de-chaussée à comble à surcroît.

Mursschiste
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier droit en charpente
Typologieslogis à fonctions multiples croisées
Techniquessculpture
Précision représentations

Une niche à Vierge à archivolte et culot mouluré est encastrée dans la façade entre les deux fenêtres de l'étage.

Le type très inhabituel d'escalier, logé dans un appentis postérieur, se retrouve dans une maison du bourg de Guidel (56). Une carrière au sud du village est probablement la source des matériaux de cette maison ainsi que de la ferme. La famille Bellec est encore présente au début du 19e siècle au Faouët : François-Marie Bellec qui y naît en 1799 sera recteur de Pluméliau en 1846.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20055603750NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 493.