Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, la Ville es Neveu (Plouasne)

Dossier IA22017322 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable
    • grange
    • four à pain
    • toit à porcs

Dossiers de synthèse

L´intérêt de la ferme, outre la conservation de son environnement immédiat réside dans le fait qu’elle constitue un référentiel bien daté qui se rattache à une famille architecturale de maisons rurales de caractère (La Ville à Saint-Juvat, 1799, Le Marais à Tréfumel, 1830). Elle emprunte les formes nouvelles, arcs segmentaires, petites lucarnes de comble, souches de cheminées à épaulement et un parti d’élévation soigné avec un ordonnancement des ouvertures autour d’une unique porte centrale. Les éléments du confort reflètent également un mode de vie plus urbain (escalier central menant aux chambres, création d’une cheminée plus petite pour le salon). Sa reconstruction sur des fondations plus anciennes du 17e siècle est également un phénomène permanent de l’habitat rural de ce territoire.

Parties constituantes non étudiées étable, grange, four à pain, toit à porcs
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Plouasne
Lieu-dit : la Ville es Neveu

La ferme de la Ville es Neveu a été reconstruite en 1804 (date portée sur la souche ouest de la cheminée) sur des fondations du 17e siècle. Le logis conserve du 17e siècle, la cheminée de la salle et des vestiges d´anciennes ouvertures avec chanfreins sur sa façade arrière. La grange située au sud de la cour n´est pas représentée sur le cadastre de 1834, elle a été élevée postérieurement dans le courant du 19e siècle.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle

La ferme est située en limite communale, au nord de la commune, sur la rive sud de la Rance. Cette partie était autrefois inondable comme le rappelle la tradition orale puisqu´en période de crue on se rendait en bateau entre la Ville es Neveu et le Val. Le logis est accolé à l´ouest d´un fournil et à l´est de parties d´exploitation. Une aile d´exploitation en retour d´équerre ferme la cour vers l´est, elle a été récemment aménagée en logement secondaire. Les matériaux employés pour le gros oeuvre sont majoritairement du granite et du calcaire des faluns. Ce dernier est employé pour le décor, la corniche et les lucarnes du logis. Le rez-de-chaussée présente une distribution classique, deux pièces à feu en rez-de-chaussée séparées par un couloir central avec escalier en charpente. Celui-ci présente une rampe à balustres dont le départ sculpté d´un enroulement se réfère à un modèle courant répertorié sur le territoire. L´étage est réservé aux chambres. La façade présente une organisation symétrique avec un nombre supérieur de fenêtres à l´étage.

Murs granite
falun
moellon
appareil mixte
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures pignon découvert
Escaliers escalier intérieur : en charpente
États conservations bon état, restauré
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20102211727NUC : Archives départementales des Côtes-d'Armor