Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, la Bélinais (Montours fusionnée en Les Portes du Coglais en 2017)

Dossier IA35048838 réalisé en 2010

Fiche

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
AdresseCommune : Portes du Coglais (Les)
Lieu-dit : Montours Bélinais (la)
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Montours

La construction de cette ancienne ferme remonte à 1892 ainsi qu'en témoigne une date portée sur la niche à statue de la façade sud. Son architecture témoigne en effet de cette époque de construction : maçonnerie de moellon équarri, encadrements de baies en pierre de taille de granite bleu, façade organisée en travées, encadrements des jours éclairant les dépendances en brique, niche à statue en façade principale. Le plan de cette ancienne ferme est également caractéristique de cette époque de construction ; ainsi, les fermes construites à cette époque sont-elles souvent organisées de cette manière : corps de bâtiment central abritant le logis et ailes latérales moins élevées abritant les dépendances. Le corps de bâtiment central correspond donc à l'ancien logis alors que les partie latérales abritaient les dépendances : une grange à l'ouest et une étable/écurie à l'est. Les jours en demi-cercle à encadrements de brique témoignent de cet ancien usage. Le logis, bien qu'il possède un étage carré, n'était probablement pas habité à ce niveau. Dans la plupart des cas comme celui-ci, il s'agit d'un faux étage qui sert en réalité de double grenier. La croix qui se trouve à l'est du bâtiment date vraisemblablement de la même époque que le logis car elle possède des caractéristiques propres à de nombreuses croix érigées à la fin du 19e siècle, en particulier le fait que les extrémités de la hampe et des bras soient traités en trilobes.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1892, porte la date

Le gros-oeuvre de ce bâtiment est réalisé en moellon équarri de granite ; les encadrements de baies sont quant à eux réalisés en pierre de taille. Certains encadrements de baies en demi-cercle, situées sur les anciennes dépendances, sont traités en brique. Les toitures à longs pans sont couvertes d'ardoise. Le corps de bâtiment central est plus élevé que les ailes latérales. Il présente une façade sud rythmée par trois travées composées de baies à encadrements de pierre de taille de granite. Il existe une ancienne niche à statue sur la façade, au-dessus des baies du rez-de-chaussée. Cette niche à statue porte la date de 1892 qui correspond à la date de construction du bâtiment. Le comble de la partie centrale est accessible par une lucarne centrale.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
États conservationsbon état

Aujourd'hui, ce bâtiment est abandonné et menacé du fait de sa proximité immédiate avec l'autoroute A 84.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.

  • GASNIER, Marina. INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine. Editions du Patrimoine, 2002, (Indicateurs du patrimoine).

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1993, (Itinéraire du patrimoine, n°34).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PETITJEAN, Marc. DESORMEAUX, Ronan. CUCARULL, Jérôme Construire en Ille-et-Vilaine. Le Coglais et sa région. Rennes, Direction de l'aménagement et de l'environnement, Conseil Général d'Ille-et-Vilaine, 1993.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).