Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, Gouhel (Landaul)

Dossier IA56007563 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable
    • puits
    • four à pain
    • remise
Parties constituantes non étudiées étable, puits, four à pain, remise
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Pluvigner
Adresse Commune : Landaul
Lieu-dit : le Gouhel
Cadastre : 1840 A1 167 ; 2010 ZA 73, 74, 93, 101

La ferme isolée est construite sur une légère butte dominant l'Etel. Elle figure sur le plan cadastral de 1836, mais le bâtiment actuel a été reconstruit, dans sa partie est en 1860 selon la date portée sur la porte du logis, sur la base de l'édifice ancien encore visible dans sa partie est et qui remonte au 17e ou au 18e siècle : on note une reprise dans la partie basse entre le logis et l'étable, qui sont pourtant contemporains. Un nouveau logis aujourd'hui en ruines est édifié en prolongement du logis 1860 vers l'ouest à la fin du 19e siècle. Le four à pain dit fournil au sud, la remise au nord sont antérieurs à 1837. Le puits porte la date de 1833.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates 1860, porte la date
1833, porte la date

La ferme isolée est construite sur une légère butte dominant l'Etel. Elle est composée de deux logis et de l'étable en alignement, d'un fournil au sud et d'une grange en retour au nord-est. Le premier logis et l'étable en alignement sont construits en moellon régulier de granite, avec élévation ordonnancée à trois travées pour chaque partie, le comble à surcroît affectant la forme d'un étage. A droite de la porte d'entrée du logis est creusé une niche à chien avec linteau en arc segmentaire agrémenté d'un larmier. L'ensemble était autrefois couvert de chaume comme le montre la photo prise en 1969. Le nouveau logis est plus haut que l'ancien : également en moellon, il a un étage carré et une élévation ordonnancée, couvert semble-t-il d'ardoise à l'origine (il est aujourd'hui en ruines). Il est probable que l'étage ait été en réalité un grenier car il ne comporte pas de cheminées. De même au rez-de-chaussée, on ne voit qu'une cheminée au pignon ouest ce qui semble indiquer une pièce unique d'habitation. Le puits est en pierre de taille avec base et margelle partiellement incurvées pour faciliter le puisage ; les montants qui portaient un décor et le linteau ont disparu depuis 1969. Le four à pain en moellon est aujourd'hui couvert en tôle ondulée. La remise en moellon au nord est en ruines.

Murs granite
moellon
Toit chaume
Étages comble à surcroît
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Escaliers
Typologies logis à plan allongé, niche à chien, puits morbihannais

Remarquable exemple de ferme influencée par les types urbains, où le traitement de l'étable-écurie est le même que pour le logis. On retrouve beucoup de fermes de ce type dans l'ouest de la Ria d'Etel, mais c'est la seule qui présente un vrai comble à surcroît et non un étage ou faux-étage. Sa position isolée révèle probablement un statut particulier sous l'Ancien Régime.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20095606034NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3 P 134.

    20105601596Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 096_56_69_bande_18/1A.

    20105601597Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 096_56_69_bande_18/2A.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan, série 3P, cadastres. Landaul. 3P 134. 1837. Plan général d'assemblage de la commune. Plan d'assemblage des sections. Plan cadastraux par feuilles.