Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme de Ty Bras ar Lay (Ploubezre)

Dossier IA22132260 réalisé en 2014

Ensemble bâti ancien, à la fois résidence (noble : ?) et exploitation agricole, composé d'un logis figurant sur le cadastre de 1826 au lieu-dit Le Lay (également trouvé écrit : Ty Bras Allé). Le toponyme de la ferme est aujourd’hui Ty Bras ar Lay. Elle est située le long d'un chemin ; le logis orienté vers le sud-sud-est est implanté perpendiculairement à celui-ci. De l'autre côté de ce chemin - aujourd'hui route, se trouve un potager et un verger.

Il s'agit d'un logis à étage datable de la fin du 16e siècle voire du début du 17e siècle. Volume général, répartition des ouvertures et distribution, mise en œuvre de la façade principale en pierre de taille de granite roux, portes moulurées à griffe en arc plein cintre sud et nord, fenêtres à linteaux en accolade et appui saillant sont caractéristiques de cette époque. A Zan Logot à Trémel, une des baies à accolade et appui saillant - très similaire, est ainsi datée de 1580.

Le rez-de-chaussée comporte deux pièces à feu séparés par un mur de refend lui même percé par deux portes. Dans l'axe de la porte sud – au pied de l'actuel escalier datable du 19e siècle, se trouve un saloir mural et sa pierre à saler.

La présence d'une double porte en anse de panier à l'étage (non visité) en fait sa spécificité : on accédait à l'étage uniquement par un escalier extérieur aujourd'hui disparu. Ces portes sont peut-être à mettre en relation avec le bâtiment en équerre figurant sur le cadastre de 1826.

Les dépendances agricoles (grange située dans l'alignement du logis et étables) ont été reconstruites en 1887 comme l'atteste un millésime accompagné d'un monogramme du Christ. Selon le cadastre ancien, les dépendances originelles étaient situées en équerre vers le sud par rapport au logis.

Une petite bâtisse située au sud de la cour le long du chemin accueille le réchaud qui servait à cuire la nourriture des cochons.

Ce logis à étage et escalier extérieur témoigne de l'aisance de son commanditaire. Le Lay est un patronyme connu à Ploubezre ; il

a notamment été porté au 17e siècle par François Le Lay, écuyer, seigneur de Landrevenec.

L'escalier extérieur a disparu et une des fenêtres a été percée ou restaurée à une date inconnue comme le montre la différence de provenance du granite.

Un hangar à fourrage a complété les dépendances dans la deuxième moitié du 20e siècle.

Ce logis avait été photographié en 1969 lors du pré-inventaire de la commune de Ploubezre.

La ferme de Ty Bras ar Lay était exploitée par Joseph Henry qui l'habite toujours.

Dénominationsferme, logis, dépendance, étable à vaches, étable à chevaux, hangar agricole
Aire d'étude et cantonSchéma de cohérence territoriale du Trégor - Lannion
AdresseCommune : Ploubezre
Lieu-dit : Ty Bras ar Lay, Adresse : Cadastre :

Période(s)Principale : 4e quart 16e siècle, 1er quart 17e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates
Statut de la propriétépropriété privée
Protections