Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Espace portuaire et défensif de Kernevel (Larmor-Plage)

Dossier IA56006322 réalisé en 2008

Fiche

Précision dénomination espace portuaire
Appellations port de Kernevel, port du Kernevel, port de Kernével, Le Kernevel
Parties constituantes non étudiées maison
Dénominations port, ensemble fortifié
Aire d'étude et canton Bretagne - Ploemeur
Adresse Commune : Larmor-Plage
Lieu-dit : Adresse : le Kernevel

Situé à l´entrée de la rade de Lorient, à l´extrémité orientale de la commune de Larmor-Plage, l´espace portuaire et défensif de Kernevel est un site stratégique au 18e siècle, puisqu´il défend Lorient et sa prestigieuse Compagnie des Indes. En complément de la citadelle de Port-Louis bâtie sur la rive gauche de la rade, la construction en 1761 d´un fort en étoile au Kernevel permit de contrôler militairement la rade de Lorient. Ce secteur oriental du Kernevel, au niveau de la pointe, a par ailleurs été occupé pendant la Seconde Guerre mondiale par les Allemands. Ce site est investi à partir du 19e siècle par l´industrie de la conserverie. Augustin Gillet s´y implante au début du siècle et y construit sa maison (la future villa Kerozen) et une conserverie. Son successeur, le banquier lorientais Auguste Ouizille, fructifie ses affaires et devient un important homme d´affaires. De la rue de la Frégate à celle de la Brise et la place du Commerce, Le Kernevel lui appartient. Il y possède une conserverie, des magasins, des maisons... Il est également à l´origine du premier port du Kernevel. La construction d´une cale et d´un terre-plein, équipements indispensables au dynamisme de cette partie de la commune, permet de débarquer les produits de la pêche et d´embarquer les voyageurs vers Lorient et Port-Louis. La famille Ouizille a particulièrement marqué le quartier du Kernevel, d´autant que ce nom est aussi attaché aux trois villas qui surplombent le port et qui portent le nom de « Château des Sardines ». La légende veut que, enrichi par l´activité sardinière, Auguste Ouizille ait construit à chacune de ses trois filles une villa. En réalité, Auguste Ouizille meurt en 1881 alors qu´une seule villa, l´actuelle villa Kerozen, est construite. Elle lui servait probablement de maison d´habitation. Sa fille Rosalie en héritera en 1899. Son fils Georges, marié à Françoise Marguerite Boulaire, construira la villa Margaret en 1896. Une troisième villa, la villa Kerlilon, est construite par son fils Auguste vers 1899, et doit sans doute son nom à la fille de ce dernier, Liliane Marie, née en 1887. L´emprise de la famille Ouizille sur Le Kernevel se termine avec les événements de la Seconde Guerre mondiale. Les Allemands réquisitionnent les trois villas et transforment cette pointe de Larmor-Plage en un camp retranché d´où l´amiral Dönitz dirige la guerre sous-marine du Troisième Reich. Si l´espace portuaire du Kernevel ne souffre pas des bombardements, les modifications (intérieur des maisons, abris enterrés dans les jardins, blockhaus) sont telles que les héritiers de la famille Ouizille refusent la rétrocession proposée par l´armée dans les années 1950, jugeant perdu l´aspect de leurs villas d´avant-guerre. L´urbanisation de l´après-guerre autour de l'espace portuaire de Kernevel, avec un habitat majoritairement modeste et des immeubles, a fortement modifié ce secteur de la commune. Un nouveau port de plaisance a été construit en 1988. Dans celui-ci, les catamarans de la course au large ont remplacé les bateaux de pêche des 19e et 20e siècles, dont certains reposent au milieu d´autres embarcations du cimetière de bateaux de Kernevel. Aucune conserverie ne témoigne du passé industriel de ce secteur de la commune de Larmor-Plage.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 20e siècle
Auteur(s) Personnalité : Ouizille Auguste, habitant célèbre, attribution par source

L'extrémité orientale de la commune, à proximité du port de Kernevel, s´est constamment urbanisée au cours des deux siècles passés. Malgré la création d´une nouvelle capitainerie et l´agrandissement du port de plaisance qui ont réclamé la construction d´un terre-plein au nord-est du port, l´espace portuaire est lui resté relativement bien préservé. L´appartenance à une seule famille puis à l´armée a évité une transformation du front de mer. Le chenal d'entrée dans la rade de Lorient est balisé par le feu du Cochon.

Données complémentaires architecture PATMAR

REFC LPL 31
THPA Activité balnéaire de loisirs et de santé ; Défense militaire des côtes ; Transit terre/mer
INGP intérêt de mémoire ; intérêt paysager et pittoresque
PING L´espace portuaire de Kernével est un secteur encore relativement homogène, porteur d´héritages riches de diverses époques (redoute du 18e siècle, port du 19e siècle, Château des Sardines de la fin du 19e siècle, bunkers de la Seconde Guerre mondiale).
RECO L´espace portuaire et militaire de Kernevel est un espace original et complexe. Il présente une grande diversité d´héritages maritimes, aux fonctions multiples : la cale Ouizille et le cimetière de bateaux liés au développement de la pêche, les trois villas du Château des Sardines en lien avec la famille de conserveurs Ouizille puis avec l´activité militaire, la redoute de Kernevel et les blockhaus, héritages de l´histoire militaire riche de Larmor-Plage. Tout d´abord, afin d´éviter une banalisation des lieux, il est recommandé de faire en sorte que la pluralité des fonctions reste visibles. Il importe de montrer la complexité du site. De ce point de vue, du fait de la dynamique du port de plaisance, le risque majeur porte sur la possible disparition des héritages liés à la pêche (cale, cimetière de bateaux). Les trois villas de Kernevel (Kerozen, Kerlilon et Ker Margaret) constituent un ensemble patrimonial emblématique de Larmor-Plage. Elles ont été citées par plus de la moitié des personnes interrogées à Larmor-Plage en 2008. Avec l´église Notre-Dame-de-Larmor, elles s´imposent dans le paysage du front balnéaire de Larmor-Plage et ponctuent le paysage face à Lorient. Etant donné l´intérêt patrimonial et architectural des trois villas et le désir de la population de pouvoir les visiter, il serait souhaitable de favoriser ponctuellement leur ouverture au public. Les héritages défensifs, avec la redoute de Kernevel et les blockhaus, sont parmi les plus importants du système de défense de la rade de Lorient. Ils se trouvent en face de la citadelle de Port-Louis, qu´ils complètent. Il est possible de mettre sur pied une valorisation légère par le biais d´un circuit de découverte pédestre axé sur la défense de la rade de Lorient, au 17e siècle, 18e siècle et durant la Seconde Guerre mondiale (quartier général de la bataille de l´Atlantique, blockhaus). La redoute du Kernevel et les différentes villas occupées par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale et devenues pour certaines propriété du ministère de la Marine, serait une étape essentielle de ce circuit de découverte. L´esprit de cette recommandation est en accord avec les souhaits de la majorité des personnes interrogées à Larmor-Plage en 2008.

Annexes

  • 20085606080NUC : Archives municipales de Larmor-Plage, Non coté.

    20075605643NUC : Archives départementales du Morbihan, 898W107.

    20075605641NUCB : Archives départementales du Morbihan, Fonds Lapie, 6Fi.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Matrices cadastrales de Ploemeur et de Larmor-Plage.

  • Délibérations municipales de Ploemeur et de Larmor-Plage de 1820 à 1970.

Bibliographie
  • ARATA, Claude. Les Villas de Kernével. Edition à compte d´auteur, 1993.

    122 p