Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble de stalles dans la collégiale Notre-Dame (contre les murs Nord et Sud du choeur)

Dossier IM35022583 réalisé en 2006

Fiche

Voir

Dans la collégiale Notre-Dame de La Guerche-de-Bretagne se trouve un ensemble de dix-huit stalles qui, malgré un état lacunaire, a néanmoins conservé ses parties supérieures. Pendant la Révolution, la collégiale a subi de nombreuses destructions et tous les blasons se trouvant sur les stalles ont été bûchés. Néanmoins, le panneau central des dorsaux des stalles sud porte toujours un blason qui n´a été que partiellement détruit. Les mêmes armes sont représentées sur un vitrail de la nef. Il s´agirait de celles des ducs d´Alençon, qui étaient également barons de La Guerche : De France à la bordure de gueule chargée de huit besants d´or. Plusieurs personnalités auraient pu commander ces stalles, mais la plus probable semble être Charles IV d´Alençon notamment parce que les armes du blason sont pleines. Au cours du XIXe siècle, des travaux de restaurations et d´agrandissement du choeur ont entraîné la destruction des stalles basses et d´une partie des stalles hautes. D´après les recherches et commentaires de l´abbé Jarry, l´ensemble devait être composé, à l´origine, d´une soixantaine de stalles complétées par un jubé.

Les miséricordes de La Guerche sont les seules de Bretagne à présenter des scènes de l´Ancien Testament : le Péché Originel, Adam et Eve chassés du Paradis, les raisins de Canaan. Elles comportent également un proverbe d´origine flamande : « Bailler devant le four », c´est-à-dire essayer de faire quelque chose d´impossible. La sculpture des stalles de La Guerche est un mélange étonnant entre des thèmes issus du répertoire de la première Renaissance et des thèmes issus, quant à eux, du répertoire médiéval. Ainsi une sirène est-elle représentée sur un appui-main côté nord, peignant ses longs cheveux alors qu´un bucrane (tête de bœuf décharnée) est sculpté sur une miséricorde côté sud. De même, alors que les dorsaux sont ornés d´arabesques, de mascarons et de grotesques, une autre miséricorde représente un sodomite, vu de dos, mais dont les parties sexuelles ont été bûchées. En dehors de l´ensemble de Tréguier, il s´agit du seul cas de scènes de ce genre sur les stalles bretonnes. Deux artistes, peut-être un maître et son élève, ont travaillé sur ces stalles comme l´atteste la différence de qualité entre les rangs nord et sud.

Dénominationsstalle
Aire d'étude et cantonBretagne - Guerche-de-Bretagne (La)
AdresseCommune : Guerche-de-Bretagne (La)
Adresse : le Bourg
Emplacement dans l'édificecollégiale Notre-Dame: contre les murs Nord et Sud du choeur

Les stalles ont été réalisées entre 1502 et 1525 et offertes par le duc Charles IV d´Alençon, seigneur de la Guerche à cette période.

Période(s)Principale : 1er quart 16e siècle
Dates1502
1525
Stade de créationpièce originale
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne, 35, Guerche-de-Bretagne
Auteur(s)Auteur : (?)
Personnalité : Alençon, Charles IV d´ donateur

Deux fois un rang de stalles réparties de chaque côté du choeur avec dorsaux, couronnement et lambrequin repercé ; jouées hautes avec bas-relief et haut-relief, ajouré ; agenouilloirs récents.

Catégoriesmenuiserie, sculpture
Structuresstalle, 18 miséricorde jouée dossier
Matériauxchêne, mouluré, décor dans la masse, décor à fond en cuvette, décor en bas-relief, décor en demi-relief, décor en haut-relief, ajouré, tourné, vernis, ciré
Précision dimensions

h = 358 ; l = 638. Dimensions des stalles nord ; dimensions des stalles sud : l = 643 ; h = 358 ; dimensions d'une stalle : h = 105 ; l = 64.

Iconographiesornement: à grotesque: en fond
représentation humaine: homme, femme
figure: ange, Maure, dragon, musicien: clairon, instrument à vent
bucrane
personnage de l'Ancien Testament: tentation d'Adam et Eve
Adam et Eve chassés du Paradis terrestre
Archange: saint Gabriel
raisin
Canaan
Inscriptions & marquesarmoiries
Précision inscriptions

Reste des armoiries de la famille d´Alençon : de France à la bordure de gueules chargée de huit besants d´or sur un des dorsaux.

États conservationsoeuvre restaurée
manque
oeuvre mutilée
partie bûchée
remaniement
remontage
Précision état de conservation

Important programme de restauration en 1888-1889 : suppression des (2x11) stalles basses et de (2x3) stalles hautes ; déplacement dans l´arrière-choeur ; décapage d´une épaisse couche de peinture ; nouvelle restauration en 1984.

Statut de la propriétépropriété de la commune (?)
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1907/05/11

Références documentaires

Documents d'archives
  • Notes sur la collégiale de La Guerche, correspondance entre R. Couffon et H. Bourde de la Rogerie. Archives Départementales d'Ille-et-Vilaine, 5J107.

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments Rennes : Larcher, 1927 (1ère éd.), Mayenne : éditions régionales de l'Ouest, 1994 (rééd.).

  • BLOCK, Elaine C. Corpus of medieval misericords in France, XIII-XVI century. Turnhout : Brepols, 2003.

  • BOURDE DE LA ROGERIE, H. L'excursion de Société Archéologique. Notes sur les églises d'Arbrissel, Bais, Domalain, La Guerche, Louvigné-de-Bois, Moutiers, Piré et Rannée. in Bulletin de la Société Archéologique d'Ille-et-Vilaine, tome LI, 1924, pp. 117-160.

  • KRAUS, Dorothy, KRAUS, Henry. Le monde caché des miséricordes. Suivi du répertoire de 400 stalles d'églises de France. Paris : Les éditions de l'Amateur, 1986.

  • JARRY, A. Le sanctuaire de Notre-Dame de La Guerche à travers les âges, Rennes : Imprimeries Bretonnes, 1941.

  • GUILLOTIN DE CORSON, Abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Librairie-Editeur. Paris : René Hatton Librairie-Editeur, 1882-1886, tome 3, p. 16.

  • LEPAROUX, Sylvain. Les stalles en Ille-et-Vilaine, XIVe-XVIIe siècle. Mémoire de maîtrise : Hist. Art. Rennes : université Rennes 2, 1997.