Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble de l'autel du Rosaire : autel, retable, 2 gradins d'autel, église Saint-Étienne (Saint-Abraham)

Dossier IM56001713 réalisé en 1983

Les confréries du Rosaire, dont la dévotion fut remise à l'honneur par le Dominicain Alain de la Roche, se répandirent au XVIIe siècle dans toute la Bretagne sous l'influence des Dominicains qui avaient le privilège de leur fondation. Grâce à ces pieuses associations, le mobilier des églises fut considérablement enrichi puisque tout autel de la confrérie devait être surmonté de la représentation de la Vierge donnant un chapelet à saint Dominique et à sainte Catherine de Sienne. Comme dans la majorité des cas, c'est un autel secondaire de l'église de Saint-Abraham qui reçoit cette dévotion mariale. La nouvelle iconographie, diffusée par la Contre-Réforme, s'accompagne d'un nouveau support destiné à la mettre en valeur : le retable. Quoique de facture et de matériaux plus modestes, celui-ci a repris, vers 1680, les principales caractéristiques des fameux retables lavallois - en marbre et tuffeau -, dont les modèles se diffusent en Bretagne, surtout par l'intermédiaire des ordres religieux qui s'installent dès le début du siècle dans toutes villes. Il comporte deux niveaux sur un soubassement, organisés horizontalement de façon inverse ; le tableau central - dont la toile fut refaite au XIXe siècle par le peintre parisien Mercier - est encadré de deux colonnes d'ordre corinthien peintes en faux marbre et couronné d'un fronton cintré brisé. Les panneaux latéraux sont occupés par les statues de saint Roch, à droite, et de saint Adrien ou saint Guérin, à gauche. Au registre supérieur, dans la niche centrale, on a remployé une Vierge de pitié du XVIe siècle, qu'adorent deux anges peints en grisaille. Il est possible que le rapprochement des statues et du tableau soit lié à une circonstance précise : saint Roch et saint Adrien étaient invoqués l'un contre la peste, l'autre contre la mort subite. Or en 1634, lors de la cessation de la peste à Rennes, une procession d'action de grâce accompagna une Vierge à l'Enfant, offerte en ex-voto à l'église dominicaine de Bonne Nouvelle ; à la suite de cette cérémonie, de nombreuses paroisses demandèrent la fondation d'une confrérie du Rosaire. Ce retable remplit donc parfaitement son rôle : en même temps qu'il fait connaître la nouvelle dévotion "officielle", il permet à la piété populaire de s'exprimer.

(M. - D. Menant)

Dénominationsautel, retable, gradin d'autel
Appellationsretable du Rosaire
Parties constituantes non étudiéestabernacle
Aire d'étude et cantonCommunes riveraines du canal de Nantes à Brest - Malestroit
AdresseCommune : Saint-Abraham
Emplacement dans l'édificetransept
bras nord

Ensemble composé d'un retable exécuté à la fin du 17e siècle et complété au début du 18e siècle (autel, frises décoratives au-dessus et en-dessous des niches latérales). Le tabernacle (non étudié) est plus récent.

(M. -D. Menant)

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

Retable architecturé à 2 niveaux sur soubassement, à 3 travées : les travées latérales du niveau inférieur sont occupées par des statues encadrées de pilastres et de colonnes, celles du niveau supérieur par des peintures sur bois en pendant ; la travée centrale est occupée par une peinture sur toile, surmontée d'un fronton cintré et brisé portant une niche ; autel à élévation galbée.

(J. -P. Ducouret)

Catégoriesmenuiserie, sculpture
Matériauxbois, décor en bas-relief, peint, polychrome, faux marbre, peint faux or
Mesuresl : 400.0 cm
IconographiesSacré-Coeur
ornementation, nuée, rayons lumineux, chute, bouquet, rinceaux, guirlande, ordre corinthien, angelot, feuille de chêne, noeud
ange
Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsinscrit au titre objet, 1982/03/16

Références documentaires

Bibliographie
  • MENANT, Marie-Dominique, RIOULT, Jean-Jacques. Canton de Malestroit, Morbihan. Rennes : Institut culturel de Bretagne, 1989. (Images du Patrimoine ; n° 60).

    p. 24, fig Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)