Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Encensoir (Saint-Gouéno fusionnée en Le Mené en 2016)

Dossier IM22005018 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Cette pièce marquée par un style rocaille assez sage, est due à l´orfèvre Pierre Vaudricourt dont on connaît peu d'oeuvres. ce dernier, près sa réception à la maîtrise à Rennes en 1717, s´installe d´abord à Saint-Malo, où il exerce à la date de 1727, puis semble s´être ensuite transporté à Saint-Brieuc. Les comptes de la paroisse de Châtelaudren mentionnent en 1739, qu´il exécute alors un encensoir et sa navette. Pour cette oeuvre que son décor rocaille permet de situer vers le milieu du XVIIIe siècle, l'emploi d'une collerette à galon estampé au sommet de l'urne, peut paraître archaïque. Ce décalage stylistique n´est guère étonnant et se retrouve fréquemment dans de petits centres de production. Des exemples morlaisiens conservent à la même époque un répertoire ornemental pleinement Louis XIV.

Dénominations encensoir
Aire d'étude et canton Haute-Bretagne - Collinée
Adresse Commune : Mené (Le)
Lieu-dit : Saint-Gouéno
Emplacement dans l'édifice sacristie
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Saint-Gouéno

Encensoir réalisé vers le milieu du 18e siècle, par l'orfèvre Pierre Vaudricourt, probablement pendant sa période d'exercice à Saint-Brieuc.

Période(s) Principale : 18e siècle
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Édifice ou site : Bretagne, 22, Saint-Brieuc
Auteur(s) Auteur : Vaudricourt Pierre, orfèvre

Base cannelée. Boîte ornée de cartouches, bordée à sa partie supérieure d'une large collerette. Couvercle aux motifs ajourés.

Catégories orfèvrerie
Matériaux argent
Précision dimensions

h = 26 ; d = 10. Diamètre à la base.

Précision représentations

Poinçons (sous le pied).

Inscriptions & marques poinçon de maître
poinçon de contremarque
Précision inscriptions

Poinçons 'sous le pied) : initiales P et V séparées par une hermine, une fleur de lys encdrée de deux points et une couronne au dessus, maître Pierre Vaudricourt ; marque de Saint-Brieuc vers 1750 : un fer de lance ; autre poinçon de marque : une urne.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1964/08/13