Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Pierre (Saint-Carné)

Dossier IA22018053 réalisé en 2012

Fiche

Sur le cadastre de 1809, l’enclos et l’église paroissiale forme un vaste ilôt autour duquel se regroupe l’habitat. De plan irrégulier, l’église ne présente aucun développement vers le sud, à cette période. Elle sera reconstruite dans la première moitié du 19e siècle par la générosité de ses habitants comme le rappelle l’inscription sur la façade ouest.

Vocables Saint Pierre
Dénominations église, église paroissiale
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Saint-Carné
Adresse :

Au lendemain de la Révolution, l’église paroissiale est dans un état de vétusté et nécessite des travaux de restauration qui seront

effectués à moindre frais. Pendant la première moitié du 19e siècle, elle sera progressivement réaménagée. Entre 1824 et 1826 une chapelle latérale au sud sera construite et la nef surélevée. Enfin en 1845 et 1846 le chœur et la sacristie seront entièrement reconstruits. De l’ancienne église paroissiale l’église conserve son clocher latéral élevé dans la deuxième moitié du 17e siècle comme le rappelle la date portée de 1666 sur un linteau de baie et la corniche à modillons en pierre des faluns, caractéristique de cette période. Quelques éléments de mobilier sont également conservés de cette époque comme les pierres tombales en dallage et quelques éléments sculptés, Dieu le père,

les anges du couronnement et les chutes de guirlandes du maître autel qui a été harmonisé avec les deux retables de la première moitié du 19e siècle.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale
Dates 1666, porte la date
1845, porte la date
1826, daté par source
1840, daté par source
Auteur(s) Auteur : Boschel Charles
Charles Boschel

Mention dans les sources reconstruction du choeur de l'église de Saint-Carné en 1845 par Charles Boschel (architecte ?).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

L’église de plan en croix latine est composée d’un unique vaisseau recouvert d’une charpente lambrissée. Le choeur à chevet plat est accosté d’une petite sacristie de plan massé. Le clocher latéral au nord est couvert d’une flèche en charpente.

Inscriptions sur la façade (partiellement lisible) : (JEAN ?) BOSCHEL MAIRE maire de ST CARNE. EGLISE REBATIE PAR LES HABITANS LESAI(..)ERRE ALLAIRE Vve LEFORESTIER.. 1845.

Murs granite moellon
granite pierre de taille
falun pierre de taille
Toit ardoise, ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement

Annexes

  • Dépouillement des sources de l'église de Saint-Carné.

    A.D des côtes d'Armor : série V 2946. Dépouillement des sources transmis par Roger Aulagnier.

    3 mai 1794 : 14 Floréal An II: le Maire demande d’être dispensé de dépenses, ayant fait des réparations dans l’église.

    13 juillet 1804 : 24 Messidor An 12 : le maire Jean BOSCHEL écrit au Préfet « les réparations ont été faites avec le peu de moyens que nous avons »

    1824 : Jean BOSCHEL, maire de la commune, demande la construction d’une chapelle latérale.

    15 Avril 1826 : devis « la tour portant la charpente du clocher est lézardée du haut en bas et menace d’une chute prochaine », plans de M.FOSSEY Architecte à Dinan.

    15 Mai 1826 : demande de réparation signée du prêtre de la paroisse Pierre EGAUL et du maire FERRON DU CHESNE.

    3 Octobre 1826 : Travaux dans l’Eglise : Plancher au Chœur, Gradins, Balustrade, Lambris d’une Chapelle nouvellement construite dans le coté midi de ladite Eglise et pavage de cette chapelle.

    11 Mai 1828 : lettre de Jacques CORMAO et Marie Joseph Henry FERRON DU CHESNE, Maire, à Monseigneur l’Evêque de Beauvais, secrétaire d’état au département des Affaires Ecclésiastiques l’informant qu’il n’y a pas de sacristie.

    15 Avril 1829 : lettre de Jacques CORMAO, prêtre, indique des « travaux de grande nécessité »

    18 Février 1834 : lettre des membres du conseil de Fabrique demandant la réparation de la moitié de la couverture de l’Eglise.

    23 Juin 1839 : réparation de la nef de l’Eglise

    1840 : Le portail est refait.

    30 mars 1845 : délibération pour les travaux de l’église : restauration et agrandissement dont la reconstruction du chœur sur les plans de Charles Boschel, Louis Labbé, entrepreneur.

    13 décembre 1846 : réception des travaux de la sacristie , entrepreneur Joseph PLANCHET.

Références documentaires

Documents figurés
  • A.P : Maison d'artiste de la Grande Vigne, Dinan

Liens web