Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre (Plounévez-Moëdec)

Dossier IA22016819 réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiées enclos, porte, cimetière
Dénominations église
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Plouaret
Adresse Commune : Plounévez-Moëdec
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : B 38, 39

Église paroissiale Saint-Pierre construite probablement vers 1520 et agrandie de deux travées (de cinq à sept arcades) entre 1655 et 1687 avec construction de deux chapelles en aile au droit de la sixième travée formant faux transept. A cette époque, l´église possède quatre arcades côté nord et sept côté sud. Les entraits à engoulants portent la date de 1709 ainsi que l´inscription suivante : "HYACINTHE LE IVNE DU COAT SECH 1709 LOUIS LE CALVES MA FAIT".

Pendant cette période de travaux, Thomas Le Clerec peint un tableau du Saint Sacrement en 1658. Louis Berthou maître peintre à Lannion peint le chanceau (balustrade à jour). Guillaume Bahic peintre verrier et sculpteur réalise la statue de Notre-Dame du Rosaire en 1665 puis l´autel du rosaire en 1666. François Guillaume peintre verrier peint la statue de Saint-Yves et dore le retable de ce saint en 1677 et répare la verrière du Rosaire en 1626 et 1688, la maîtresse vitre en 1694 et les autres en 1678 et 1687. Alain Bouriequen, Charles Hamonic et M. de La Villemoreau peignent le retable du grand autel en 1726.

M. Urvoy de Saint Bedan, seigneur de Porzamparc, visite l´église en 1713 et acquiert les droits de prééminences. L´édifice est restauré en 1722 puis en 1814 par Guillaume Ollivier et Hyacinthe Le Hervé. La tour fait l´objet d´une restauration en juillet 1807. Le clocher et le mur nord sont restaurés en 1848 par Charles Kerleau qui restaure en 1864 le pignon ouest. Le bas-côté nord est restauré par le prêtre Lissillour en 1864. L´année suivante, la toiture est démontée puis remontée sous le contrôle de l´architecte de Saint-Brieuc Augier. Jean-Marie Kerleau piqueur de pierre à Plounévez-Moëdec repave entièrement la nef en 1868. Yves-Marie Kerguenou reconstruit les deux chapelles en ailes formant faux transept en 1882. Louis Alexandre entrepreneur de Belle-Isle-en-Terre, réalise le pavement des bas-côtés en 1886. Le clocher détruit par la foudre en 1899, est reconstruit entre 1900 et 1901 par l´entrepreneur Louis Alexandre d´après les plans de l´architecte briochin Ernest Le Guerrannic qui dresse une nouvelle flèche octogonale. Le monument aux morts dans l´église est réalisé en 1920 et porte 175 noms. Le lambris de couvrement est peint en 1912 par M. Langlamet de Saint-Brieuc. L´église est électrifiée en 1954. La toiture est refaite en 1956. L´ossuaire est détruit en 1901 probablement lors des travaux de reconstruction du clocher. La sacristie édifiée en 1667 (selon la date portée) est reconstruite en 1902 d´après les plans de l´architecte Ernest Le Guerrannic. Elle est agrandie d´un mètre, les murs et le couloir sont refaits à neuf et une porte extérieure est ajoutée.

Période(s) Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 2e moitié 17e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates 1667, porte la date
1709, porte la date

Église paroissiale située dans un enclos avec cimetière presque entièrement disparu, accessible par un portail à l´ouest et des escaliers à échaliers ornés d´une croix sur socle au sud-est. Édifice de plan en croix latine avec chevet plat flanqué d´une sacristie hors œuvre de plan rectangulaire en moyen appareil de pierre de taille de granite couverte d´un toit à longs pans brisés et croupes sur pignons couverts et accessible grâce à un petit couloir qui la relie à l´église. Porche sud hors œuvre. Clocher accosté d´une tourelle d´escalier de plan circulaire, à trois chambres de cloches superposées formant un premier étage ceint d´une balustrade ornée de pinacles à fleurons et un second flanqué de quatre gables et quatre pinacles à fleurons, amorti d´une flèche octogonale ajourée et ornée de choux. Porche ouest dans œuvre en arc brisé et à voussures, encadré de deux pinacles et sommé d´écus aujourd’hui vierges et des représentation d´un Christ en croix, d´une Vierge et de saint Pierre. Toit à longs pans sur pignons découverts. Nef à trois vaisseaux de sept travées avec deux chapelles latérales à la sixième travée formant faux transept. Arcades en arc brisé reposant sur les chapiteaux octogonaux des piliers carrés chanfreinés. Lambris de couvrement plein cintre peint en bleu avec entraits à engoulants et poinçons. Sol couvert de dalles de granite.

Murs granite pierre de taille
moellon
maçonnerie
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis avec jour, en maçonnerie

A gauche du porche ouest on aperçoit une particularité locale : le trou du lépreux, sous un petit auvent ou préau encadré de deux contreforts. Selon la tradition populaire, un seigneur atteint de la lèpre pouvait ainsi assister à la messe en dehors de l´église mais à l´abri de la pluie, au travers d´un petit jour dans l´axe du choeur. A l´ouest, dans la nef, l´ancien jubé du 16e siècle de la chapelle de Keramanac´h est déplacé en 1873, sur proposition de M. Le Sec´h recteur et M. Louis Corson maire. Il est restauré cette même année par François Morvan, menuisier, qui remplace les six colonnes perdues qui décoraient les niches et le transforme en tribune. Il représente le Christ entrant à Jérusalem, six apôtres, le Christ Pentocrator (ou en Majesté), six apôtres puis le Christ de la Passion.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables église
Protections classé MH, 1932/05/12
Précisions sur la protection

Église, y compris l' ancien cimetière qui l'entoure avec sa clôture et ses portes (cad. B 38, 39) : classement par décret du 12 mai 1932.

Annexes

  • Iconographie

    20112206050NUCA : Archives départementales des Côtes-d'Armor

    19802201153ZMI : Archives départementales des Côtes-d'Armor

Références documentaires

Documents d'archives
  • 20 G 393 : compte de fabrique de Plounévez-Moëdec entre 1693 et 1790.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 20 G 393
  • 2 O 228/1 : travaux communaux à Plounévez-Moëdec.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 2 O 228/1
Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des Eglises et Chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc, Les Presses Bretonnes, 1939-1947, 779 p.

    p. 385
  • JOLLIVET (P.-B.), Les Côtes du Nord : histoire et géographie de toutes les villes et communes du département, Guingamp, imprimerie Rouquette, 1859, tome 4.

  • KERURIEN, Yvon. Le clocher de mon village à Plounévez-Moëdec, tome 1, Imprimerie Henry Perdenec, 1991.

Liens web

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Fauchille Gwénaël - Lécuillier Guillaume