Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre (Créhen)

Dossier IA22010620 inclus dans Le bourg de Créhen réalisé en 2007

Fiche

Œuvres contenues

Vocablessaint Pierre
Parties constituantes non étudiéesmonument aux morts
Dénominationséglise
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Plancoët
AdresseCommune : Créhen
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 1827 A3 1088, 1089 ; 2004 A 895, 896

Eglise de l'époque romane (vers 1100) reconstruite au cours de la 1ère moitié du 19ème siècle. Mentionnée en 1163 dans une bulle du pape Alexandre III, l'église paroissiale de Créhen, dédiée dès cette époque à Saint-Pierre et faisant partie de l'abbaye de Saint-Jacut dont elle fut un prieuré-cure jusqu'à la Révolution, a été pillée par les troupes anglaises lors de l'expédition de Saint-Cast en 1758. En vertu des recommandations émises le 29 novembre 1811 par la commission départementale des bâtiments civils, elle a été reconstruite et agrandie de 1817 à 1831 (dates portées : 1817, 1822, 1831). Les travaux ont été réalisés d'après René Couffon par François Fouré (entrepreneur de maçonnerie), Michel Puschet (charpentier) et Jean Peronne (couvreur).

Période(s)Principale : 11e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1817, porte la date
1822, porte la date
1831, porte la date
Auteur(s)Auteur : Fouré François entrepreneur de maçonnerie attribution par travaux historiques
Auteur : Puschet, Michel charpentier attribution par travaux historiques

L'église Saint-Pierre de Créhen est un édifice à vaisseau unique construit en moellons de granite et schiste sur un plan en croix latine. Epaulé de contreforts angulaires et ouvert d'une porte en plein-cintre portant le millésime 1817, le mur-pignon ouest, qui présente des rampants à crossettes, à l'instar des pignons est et sud, est couronné d'un clocher carré en charpente coiffé d'une flèche polygonale. L'édifice conserve un portail de l'époque romane au sud. La baie cintrée du mur-pignon sud porte la date 1822. Une sacristie, dont le linteau d'une baie de l'étage présente le millésime 1831 au sud, est greffée sur le chevet.

Mursgranite
schiste
brique
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau, 1 étage carré
Couvrementslambris de couvrement
Couverturestoit à longs pans
flèche polygonale
croupe
noue
pignon découvert
États conservationsrestauré

L'édifice présente des éléments de brique gallo-romaine en réemploi au nord.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • 20072209159NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/02, Numplan 4.

    20072209158NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 60 J 227.

Références documentaires

Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 101
  • FLOHIC EDITIONS. Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. Charenton-le-Pont : Flohic éditions, 1998, 2.

    p. 849-850
  • LE SAULNIER DE SAINT-JOUAN, Régis. Dictionnaire des communes du département des Côtes-d'Armor : éléments d'histoire et d'archéologie. Saint-Brieuc : Conseil Général des Côtes-d´Armor, 1990.

    p. 172