Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Médard, rue Pierre-de-Langle (Torcé)

Dossier IA00130730 inclus dans Village réalisé en 1994

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Argentré-du-Plessis
Adresse Commune : Torcé
Adresse : place Saint-Médard , rue Pierre de Langle
Cadastre : 1810 A 348-349 1986 A 283-284

Eglise mentionnée à la fin du 11e siècle, reconstruite aux 15e et 16e siècles selon un plan en croix latine, à chevet plat. De l'église romane subsiste notamment une crypte. En 1652, la fenêtre du choeur a été bouchée lors de l'installation du retable. La chapelle sud appelée chapelle de la Bichetière ou chapelle de la Motte a été reconstruite en 1754. Un clocher a été ajouté au 18e siècle. La nef quant à elle a été remaniée dans la seconde moitié du 19e siècle. La sacristie est du début du 20e siècle.

Période(s) Principale : limite 11e siècle 12e siècle
Principale : 15e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 3e quart 17e siècle
Secondaire : 3e quart 18e siècle
Dates 1652, daté par travaux historiques
1754, daté par travaux historiques

1 vaisseau, plan en croix latine, lambris de couvrement, clocher latéral, sacristie accolée au chevet, chevet plat.

Murs grès
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
États conservations restauré

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
HYPOE autre
MURS1 grès ; moellon ; pierre de taille
SCLE1 limite 11e siècle 12e siècle ; 15e siècle ; 16e siècle ; 18e siècle ; 2e moitié 19e siècle
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum région ou pays
ICONTX intégré
PINTE Oeuvre étudiée lors de l'enquête thématique préliminaire effectuée en 1994, sur les églises et chapelles d'Ille-et-Vilaine. Une mise à jour des données a été effectuée, en 2003, lors de l'enqête communale.
SEL étudié
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 2003/12/16
Précisions sur la protection

La crypte en totalité : inscription par arrêté du 16 décembre 2003.

Annexes

  • Notice du chanoine GUILLOTIN de CORSON

    « Dédiée à saint Médard, évêque, l'église de Torcé se compose d´une nef à chevet droit accostée de deux chapelles formant bras de croix ; elle paraît remonter aux XVe et XVIe siècles, mais une partie de la nef vient d´être relevée dans le même style ogival fleuri. La grande fenêtre du chevet a été jadis bouchée par une sacristie et un grand retable sculpté en 1652 ; mais la porte principale à l´Ouest est formée par un fort bel arc en accolade et surmontée d´une riche baie flamboyante. Enfin, les tirants, poinçons et sablières de la voûte en bois sont curieusement sculptés et présentent plusieurs personnages et animaux grotesques dans le goût du XVIe siècle.

    Nous venons de voir que les prééminences de cette église devaient être jadis disputées. En 1536, Geffeline de Champaigné, veuve d'´Antoine de Cornillé, seigneur de la Motte et du Plessix de Torcé, fut maintenue, comme tutrice de ses enfants, dans la possession des prééminences de Torcé. Les seigneurs de la Motte avaient, en effet, en l´église de Torcé un banc clos avec accoudoirs et armoiries prohibitives, ainsi qu´une chapelle privée appelée aussi parfois chapelle de la Bichetière. C´est là que Charles Geffrard, seigneur du Plessix de Torcé, [mort en] 1762, ordonna qu´on déposât son coeur en la chapelle prohibitive dépendant de la Motte.

    Mais dans les deux derniers siècles les prééminences de seigneur fondateur semblent avoir appartenu au seigneur de la Haye de Torcé. La célèbre marquise de Sévigné se disait, en effet, dame de Torcé à cause de sa terre de la Haye, et on lit son nom gravé sur une cloche fondue en 1662 : Haulte et puissante dame Marie de Rabutin-Chantal, veuve de hault et puissant seigneur henry marquis de Sévigné. Une autre cloche bénite en 1748 porte également le nom de Marie-Rose de Larlan de Rochefort, dame des Nétumières et de la Haye de Torcé, fondatrice de cette paroisse».

  • 20023517952NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Bibliographie
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine  ; par ORAIN Véronique et BARBEDOR Isabelle, avec la collaboration de DUFIEF-MOIREZ Denise, RIOULT Jean-Jacques. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

    Notice n°505
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine Histoire Archéologie Monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    t.5, p. 243-245
  • GUILLOTIN DE CORSON. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, 6 vol.

    t.6, p. 387-388

Liens web