Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Martin et Saint-Samson (Cuguen)

Dossier IA35015464 inclus dans Village de Cuguen réalisé en 1994

Une église paroissiale est mentionnée dès le 11e siècle, à l'occasion de la donation qu'en fit vers 1066 le seigneur Main au bienheureux Guillaume, abbé de Marmoutiers en témoignage de reconnaissance pour la guérison de ses fils. Par une coïncidence prémonitoire, le sanctuaire était déjà dédiée à l'apôtre des Gaules. Au début du 16e siècle, sous l'impulsion probable de Michel Thierry ou son fils François des seigneurs de la Roche et réputés patrons fondateurs, le sanctuaire est rebâti, sans doute intégralement. Le chœur à chevet plat et les croisillons du transept qui remontent à cette époque ont été conservé lors des travaux du 19e siècle. Une restauration partielle dût intervenir en 1776 comme en fait foi la date gravée sur le contrefort sud du chevet. Le défaut d'entretien de l'édifice durant la tourmente révolutionnaire, l'accroissement démographique des fidèles et la volonté du clergé d'inscrire la reconquête spirituelle de la période concordataire dans le monument incita sans doute l'abbé Urbain Chauvin qui déssert la paroisse de 1837 à 1868 à entreprendre sa restauration. Charles Langlois, architecte diocésain, dresse les plans du clocher-porche et de la nouvelle nef édifiés entre 1843 et 1858 dans le style néogothique alors à la mode. Lors d'une seconde campagne qui débute en 1857, les baies du chevet et du transept sont reprises. Sans doute faut-il attribuer à ce second chantier les deux salles basses flanquant le chœur, la première servant de sacristie et la seconde destinée sans doute aux réunions de la fabrique.

Parties constituantes non étudiéesmonument aux morts, tombeau
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Combourg
AdresseCommune : Cuguen
Cadastre : 1826 C1 6-7 1999 AB 67-68

La première église dédiée à saint Martin, fut donnée par Main à l'abbaye de Marmoutiers en 1066. Elle fut rebâtie au 16e siècle. L'église actuelle dédiée à saint Martin et à saint Samson, a été construite avec réemploi d' une partie de la maçonnerie de l'ancien édifice entre 1843 et 1858. La première campagne débute en 1843 par la tour et la nef (architecte Langlois). La deuxième campagne qui démarre en 1857 concerne des reprises importantes dans les baies du transept et du chevet (architecte Langlois).

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Dates1776, porte la date
1843, porte la date
1857, porte la date
Auteur(s)Auteur : Langlois Charles architecte attribution par travaux historiques

Plan en croix latine, 1 vaisseau, fausse voûte en berceau brisé, clocher-porche, chevet plat. Toit à longs pans ; noue ; pignon découvert ; flèche en maçonnerie.

Mursgranite
moellon
pierre de taille
appareil mixte
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Typologiesclocher-porche, chevet plat
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • 20013518183NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Bibliographie
  • Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France ; réd. ORAIN, Véronique, et alii. Eglises et chapelles d'Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996.

    notice n° ?
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine Histoire Archéologie Monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    t. 1, p. 464
  • GUILLOTIN DE CORSON. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, 6 vol.

    t. 4, p. 491
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille-et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle, DUFIEF-MOIREZ Denise, RIOULT Jean-Jacques. Rennes : Association pour l' Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).