Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Luczot et Saint-Nicolas, place de l'Eglise (Pipriac)

Dossier IA35007787 inclus dans Village (Pipriac) réalisé en 1994

Fiche

Œuvres contenues

VocablesSaint-Luczot, Saint-Nicolas
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Pipriac
AdresseCommune : Pipriac
Adresse : place de l'
Eglise
Cadastre : 1986 AB 359

L'église actuelle construite sur un nouvel emplacement par Charles Langlois est bénite le 15 mai 1865. Ayant fait l´objet de malfaçon, elle est restaurée et reprise dès1890 par l´architecte Arthur Regnault qui dessine également une partie du mobilier.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Dates1865, daté par travaux historiques
1890, daté par source
Auteur(s)Auteur : Langlois Charles architecte attribution par travaux historiques
Auteur : Regnault Arthur architecte attribution par travaux historiques

Eglise de style néogothique.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages3 vaisseaux
Couvrementsvoûte d'ogives
Typologiesclocher-porche, chevet à pans coupés, style néogothique
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • L'ancienne église décrite par Paul BANEAT

    "L'ancienne (église), en grande partie du XVIe siècle, était à l'extrémité nord-est de la place des Halles ; elle portait l'inscription suivante : Au temps de Mre Guill. Du Boisorhant, Rr de Pipriac, MDXXXVI. La nef à chevet droit était accostée de six chapelles prohibitives aux seigneurs du Masle, de Sénac, du Boishulin, de Lourme puis de la Botheleraye, du Fresche et de la Pipelaye. L'ancien clocher était au centre de l'édifice ; on y lisait : Ce clocher fut faict p. T. Bourdel et Q. Benoist, 1537 ; un nouveau clocher avait été construit au bas de la nef en 1752. La face ouest de l'église possédait une porte en plein cintre. On voyait d'un côté une chapelle avec un toit à quatre pans et un porche surmonté d'une coupole servant d'ossuaire. Un vitrail dans l'avant-choeur de l'église moderne représente fidèlement l'ancienne.

    A l'intérieur, la chapelle de la Pipelaye et celle du Fresche étaient réunies par un voûte cintrée ; la seconde possédait l'enfeu des seigneurs de Guichen. La maîtresse-vitre portait l'écusson en bannière de Pierre de Rohan, seigneur de Bossac en Bruc de la fin du XVe siècle au début du XVIe siècle, avec le cordon de Saint-Michel, et l'écusson des Ruellan, seigneurs du Chastel au XVIIe siècle ; les armes des seigneurs du Chastel se lisaient aussi sur une autre vitre et sur les murs. Un sacraire était surmonté de deux écussons, l'un parti aux armes d'Hervé de Malestroit seigneur du Chastel et de sa femme Tiphaine de la Motte, au début du XVe siècle. Les seigneurs du Chastel et de Bossac avaient au XVIIIe siècle des enfeus dans le choeur. L'ancien maître-autel est conservé dans la chapelle du Plessis-Fabron."

    extrait de Le Département d'Ille-et-Vilaine Histoire Archéologie Monuments

    Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, volume 3, p. 81.

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien. Section M dite du Bourg, 1e feuille, échelle 1/2000. Mairie de Pipriac, 1831..

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine Histoire Archéologie Monuments Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    t. 3, p. 81
  • GUILLOTIN DE CORSON. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, 6 vol.

    T.V p. 435-437
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille-et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle, DUFIEF-MOIREZ Denise, RIOULT Jean-Jacques. Rennes : Association pour l' Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

    notice n°299
  • VEILLARD, Jean-Yves Rennes au XIXe siècle, architectes, urbanisme et architecture. Rennes : Editions du Thabor, 1978.

    p. 130