Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Collodan, Saint-Guénolé, place François le Sud (Île-de-Sein)

Dossier IA29003402 réalisé en 2008
Vocablessaint Collodan, saint Guénolé
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Pont-Croix
AdresseCommune : Île-de-Sein
Adresse : place François le Sud

Eglise Saint-Collodan et Saint-Guénolé construite entre 1898 et 1901 (date et inscription au-dessus de la porte ouest) d'après les plans de l'architecte Armand Gassis. Sa consécration a lieu en 1902. Le clocher est réalisé en 1963 d'après le projet proposé en mai 1962 par le cabinet d'architectes brestois de H. Péron et A. Weisbein.

Les vitraux sont l'oeuvre de l'atelier de Sainte-Marie (1960).

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Dates1898, daté par source, porte la date
1901, daté par source
1963, daté par source
1960, porte la date
Auteur(s)Auteur : Gassis Armand architecte attribution par travaux historiques
Personnalité : Joncqueur Joachim recteur, commanditaire attribution par source
Personnalité : Milliner Jean Pascal maire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Guilcher Jean-Noël commanditaire attribution par source
Personnalité : Menou Jean commanditaire attribution par source
Personnalité : Salaun Jean commanditaire attribution par source
Personnalité : Porsmoguer Jean-Pierre commanditaire attribution par source
Auteur : Péron & Weisbein agence d'architecture attribution par source
Auteur : Sainte-Marie Hubert de

Plan allongé à trois vaisseaux. Chevet semi-circulaire flanqué de deux sacristies dans-oeuvre. Clocher dans-oeuvre à chambre de cloches amortie d´un toit en pavillon. Nef à six travées éclairée par des fenêtres hautes en oculus et couverte d´une fausse voûte d´arêtes. Arcades en plein-cintre reposant sur les chapiteaux des colonnes. Sol couvert de ciment. Tribune à l´ouest.

Mursgranulite
enduit
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan allongé
Étages3 vaisseaux
Couvrementsfausse voûte d'arêtes
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
appentis
pignon découvert
croupe ronde
États conservationsbon état

Edifice en bon état mais les fenêtres hautes montrent des problèmes d´étanchéité. Edifice de style néo-roman. Edifice associé à un monument aux morts et à deux menhirs appelés « les causeurs ».

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

    p. 134 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)