Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Brandan

Dossier IA22016817 réalisé en 2010
Parties constituantes non étudiées calvaire
Dénominations église
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Plouaret
Adresse Commune : Trégrom
Lieu-dit : le Bourg

L´enclos paroissial de Trégrom, clos d'un mur, renferme outre l´église, une croix (datée de 1878), le monument aux morts et un sarcophage en granite datable du Haut Moyen Age (dit tombeau de Saint-Brandan). L´église paroissiale, dédiée à Saint-Brandan a été en partie reconstruite en 1895 et 1896 (mur clocher ouest, nef et choeur) sur les plans de Jean-Marie Morvan puis de Joseph Morvan, architecte à Saint-Brieuc. L´édifice conserve des éléments du 15e et 16e siècle (base du clocher mur, chapelles et sacristie).

Période(s) Principale : 15e siècle
Principale : 16e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1709, daté par travaux historiques
1895, daté par travaux historiques
1896, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Jean-Marie Morvan, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Joseph Morvan, architecte, attribution par travaux historiques

Eglise de style gothique construite dans un enclos. L´édifice, construit sur un plan en forme de croix latine à chevet plat est composé d´un clocher mur, d´une nef avec bas-côté percé six travées et d´un chœur, d´un porche au sud et de deux chapelles seigneuriales latérales formant les bras de la croix (armoiries de la famille de Kersauzon-Coatléguer dans celle du sud). Le gros œuvre est appareillé de granite en pierre de taille de grand et moyen appareil de granite et de moellons. La nef est éclairée indirectement par les vitraux des bas-côtés. Un ossuaire d'attache ouvert de quatre baies à accolade est situé à l'angle sud-ouest de l'église. Sacristie accostée à l´est. La croix sculpté par Hernot porte l´inscription suivante en latin : "OCRUX AVE SPES VNICA / 1878 Y. HERNOT SCULP. / VOS OMNES QUI TRANSITIS PER VIAM ATTENDITE ET VIDETE. SI EST DOLOR SICUTDOLOR MEUS ! ". Le cimetière a été déplacé après 1972.

Plans plan en croix latine
États conservations bon état
Techniques sculpture
Représentations armoiries coquille saint
Précision représentations

Trois armoiries. Armoirie des Kersauzon-Coatléguer. Armoirie des Keranrais. Bénitiers en forme de coquille. Statue de Saint-Brandan.

La sacristie, ici située à l'est, est l'annexe d'une église où le prêtre se prépare pour célébrer les cérémonies liturgiques : on y conserve les ornements d'église et les vases sacrés.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables église

Annexes

  • 20102210594NUCA : Archives départementales des Côtes-d'Armor, D1.

    19802201162ZMI : Archives départementales des Côtes-d'Armor

    19802201165ZMI : Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20102200835Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 359_22_72_bande15.

    20102200836Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 359_22_72_bande15.

    20102200834Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 359_22_72_bande15.

    20102200841Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 359_22_72_bande16.

    20102200842Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 359_22_72_bande16.

    20102200831Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 359_22_72_bande15.

    20102200832Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 359_22_72_bande15.

    20102200833Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 359_22_72_bande15.

    20102200840Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 359_22_72_bande16.

Références documentaires

Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des Eglises et Chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc, Les Presses Bretonnes, 1939-1947, 779 p. "Eglise Saint-Brandan. En forme de croix latine, elle comprend une nef, avec clocher-mur et bas-côtés de six travées et un choeur. Au droit de la dernière travée, deux chapelles en ailes forment les bras de la croix peu accentués. L'édifice actuel conserve des restes importants des XVe et XVIe siècles mais a été reconstruit en grande partie à la fin du XIXe siècle. La partie basse du pignon occidental date du XVe siècle, ainsi que les ailes, qui ont conservé leurs enfeux anciens ; la sacristie date du XVIe siècle ; la nef fut restaurée en 1709 ; enfin le choeur, le haut du pignon ouest et la nef, commencés à reconstruire en 1895 furent terminés en 1896. Les travaux débutèrent sur les plans de Jean-Marie Morvan, dit Morvan bihan, du Vieux-Marché, qui décéda pendant leur exécution, et furent terminés par Joseph Morvan, architecte à Saint-Brieuc, et parent du précédent. Mobilier : Deux retables du XVIIe siècle ; statues anciennes de la sainte Trinité, sainte Vierge, saint Brandan, saint Tugdual, saint Yves, saint Jean Baptiste, saint Nicolas ; dans le cimetière, cercueil monolithe appelé le tombeau de saint Brandan.".

    p. 549-550