Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale de la Sainte-Trinité (Lennon)

Dossier IA29003450 réalisé en 2008
Vocablessainte Trinité
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonFinistère - Pleyben
AdresseCommune : Lennon
Adresse : Bourg

A l´exception des baies de la façade ouest, du porche sud (16e-17e siècles) et du clocher (1772, Joseph Gautron et Malegol commanditaires), l´édifice est reconstruit en 1862 d'après les plans de l´architecte diocésain Joseph Bigot. L'architecte d'arrondissement de Châteaulin Jules Boyer est chargé de la direction des travaux réalisés par l´entreprise Balc´h et Hérault de Guerlesquin et par l'entrepreneur Auguste Kerland.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1862, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bigot Joseph architecte diocésain attribution par source
Auteur : Balc'h Charles entrepreneur attribution par source
Auteur : Balc'h Jean-Marie entrepreneur attribution par source
Auteur : Hérault entrepreneur attribution par source
Auteur : Boyer Jules architecte d'arrondissement attribution par source
Auteur : Kerland Auguste entrepreneur attribution par source
Personnalité : Gautron Joseph commanditaire attribution par source
Personnalité : Malegol commanditaire attribution par source

Plan en croix latine à trois vaisseaux de type nef obscure avec un chevet plat flanqué d´une sacristie au sud. Tour-clocher occidental demi-hors-oeuvre à une galerie avec chambre des cloches de plan carré ceinte d'une balustrade et coiffée d'une flèche polygonale en maçonnerie ajourée flanquée d'amortissements. Porche latéral sud hors-oeuvre avec remploi d'éléments du 16e siècle (porte intérieure en anse de panier à accolade flamboyante et niches à coquilles séparées par des pilastres). Gros oeuvre en moellon enduit, pierre de taille de granite aux chaînages d´angle et aux encadrements de baies. Six arcades en arc brisé en tiers-point pénétrant directement dans les colonnes séparent la nef des bas-côtés. Sol couvert de dalles de granite. Lambris de couvrement peint en bleu, nervures en ocre et entraits peint en bleu, rouge ou vert.

Mursgranite
ciment
enduit
pierre de taille
moellon
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages3 vaisseaux
Couvrementslambris de couvrement
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesflèche en maçonnerie
toit à longs pans
flèche polygonale
croupe
noue
pignon découvert
États conservationsbon état

Edifice de style néogothique. Etat sanitaire satisfaisant.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

    p. 178 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • RANNOU, Nolwenn. L'exercice de l'architecture et de la restauration en France au XIXe siècle : la carrière de Jospeh Bigot (1807-1894), architecte finistérien, volume III/IV : catalogue. Thèse. Université Rennes 2 - Haute-Bretagne, UFR Arts-Lettres-Communication, 2007.

    p. 60