Logo ={0} - Retour à l'accueil

Edifice commercial dit Grands Magasins André frères, 21, 23 rue du Mené ; place Saint-Nicolas (Vannes)

Dossier IA56003873 inclus dans Quartier du Méné (Vannes) réalisé en 2003

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsdit Magasins André frères, puis Grands Magasins André frères
Parties constituantes non étudiéesentrepôt commercial, cour, atelier, garage
Dénominationsédifice commercial
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 21, 23 rue du, Mené, place
Saint-Nicolas
Cadastre : 1980 BO 0422, 0478

Cet édifice remplace un bâtiment plus ancien signalé sur le plan cadastral de 1809. Ancienne maison Corvec-Barbier puis Le Boeuf-Rouillé, l'appellation Magasins André apparaît dans le 4e quart 19e siècle. Les Corvec-Barbier font une demande en octobre 1837 pour leur maison située au n°35 de la rue du Mené concernant la réalisation d'un balcon long de 17,60m. Leur demande est refusée car le balcon n'est pas assez haut par rapport au niveau du sol. Le 14 janvier 1851, nouvelle demande de Corvec-Barbier pour établir un trottoir devant la façade de leur maison rue du Mené. En 1852, le magasin a changé de mains puisque le 5 août 1852, Le Boeuf et Rouillé font également une demande pour établir un auvent au-dessus de la porte d´entrée du magasin. La hauteur sera de trois mètres au moins au-dessus de la chaussée. En 1882, on trouve le magasin dans l'annuaire du département sous l'appellation André-Rouillé. Implantés d'abord aux n°29 et 31 de la rue dans le recensement de 1886 puis en 1898 aux 31 et 33 dans l'annuaire du département, les Magasins André frères se sont agrandis et ont englobé les numéros suivants de la rue 35, 37, 39. C'est un magasin de nouveautés mais également de confection de costumes pour dames, fillettes, hommes et garçonnets. Le 11 février 1901, M. Alfred André fait une demande d'alignement pour faire reconstruire sa maison de commerce rue du Méné, n°33, parcelle K 290 ; cette demande est accompagnée d'une élévation avec signature de l'architecte qui pourrait être Amand Charier. A une date indéterminée, monsieur André construit un atelier donnant sur une cour de la rue du Mené, au n°35. Vers 1932, les Magasins André sont rachetés par les établissements B.O.K.A. et Compagnie (Bokanowski) et deviennent les magasins de leur filiale "Au Gaspillage" sous l'appellation Utyl. En 1939, ils sollicitent l'autorisation de transformer une partie des devantures des magasins de leur filiale et s'adressent aux architectes Bardet-Lamourec pour ce projet. Les archives municipales conservent le projet de construction daté 1920 du magasin détruit par un incendie entre les deux guerres et reconstruit par Bardet qui a conservé le dernier étage avec ses lucarnes. Cet immeuble a peut-être remplacé l'atelier construit par André. L'immeuble d'angle place Saint-Nicolas conserve peut-être des vestiges de l'ancien hôtel dit du Lion d'Or situé sur le plan cadastral de 1844 à ce niveau.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1939, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Charier Amand architecte (?), signature
Auteur : Bardet Jules architecte signature
Auteur : Lamourec Robert architecte signature
Auteur : Grossin et Groleau
Grossin et Groleau

Grossin et Groleau de Nantes s'associent et s'installent à Vannes vers 1880 en rachetant l'ancienne entreprise de construction Presvost installée rue de Bernus.

Ils se séparent en 1931/1932.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature
Personnalité : André commanditaire attribution par source
Personnalité : Etablissements Bokanowski et Compagnie
Etablissements Bokanowski et Compagnie
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source

Edifice commercial composé de quatre grands immeubles, mitoyens, doubles en profondeur, en alignement sur la rue, à plusieurs travées et à plusieurs niveaux. Les deux premiers immeubles en partant du haut de la rue ont un étage d'attique et des balcons filant sur tout le premier étage. L'entrée commune avec l'immeuble suivant se fait par un passage cocher latéral surmonté d'un oriel de deux étages en fer, doublé en façade postérieure par un passage vitré (vestiges de l'ancien atelier ?). Ce passage dessert une petite cour bordée sur la gauche par une aile en retour ancienne et en fond par des bâtiments plus récents liés à la parcelle 477 donnant sur la rue lieutenant-colonel Maury. Les deux immeubles suivants sont à longs pans brisés. Le dernier est à pan coupé.

Mursgranite
calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Étagessous-sol, 3 étages carrés, 2 étages carrés, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit à longs pans brisés
croupe
Escaliers
Typologiesen alignement de rue, double en profondeur
Techniquesferronnerie
fonderie
vitrail
sculpture
Précision représentations

Les balcons sont en ferronnerie et fonte. Les fenêtres du n°31 (act.21) sont surmontées de tableaux sculptés en calcaire représentant des visages féminins et des ornements végétaux tandis que l'étage d'attique est supporté par des animaux ailés. Balcons en balustres pour l'étage d'attique de l'immeuble suivant. Noms des villes inscrites sur des plaques de marbre insérées entre les fenêtres (Paris, Rouen, Lille, Toulouse, Reims).

Grand édifice commercial de plusieurs bâtiments qui illustre le caractère commercial de la rue du Méné et qui s'inscrit dans le contexte de création des grands magasins parisiens du début du siècle dernier, type bazars où l'on trouve de tout.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Sources iconographiques

    20045606125NUCA : Archives départementales du Morbihan

    19975601178X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19985600192XA : Archives municipales de Vannes

    19985600198XA : Archives municipales de Vannes, 9Fi.

    20065606446NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 245.

    20065606464NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 245.

    20065606463NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 245.

    20075601172NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 247.

    20075601173NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 247.

    20035604214NUCB : Archives municipales de Vannes, Classeurs à en-tête.

    20035604215NUCB : Archives municipales de Vannes, Classeurs à en-tête.

    20035604216NUCB : Archives municipales de Vannes, 5I 162.

    20065603913NUCB : Archives municipales de Vannes, 2D2 Dossiers du conseil municipal.

    20065603914NUCB : Archives municipales de Vannes, 2D2 Dossiers du conseil municipal.

    20065603915NUCB : Archives municipales de Vannes, 2D2 Dossiers du conseil municipal.

    20035604237NUCB : Archives municipales de Vannes, 5I162.

    20035604213NUCB : Archives municipales de Vannes, 7 Fi.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan S 245. Alignements Vannes. 1820-1880. 30 octobre 1837. Demande du sieur Corvec pour construire un balcon de 17 mètres sur 60cm, sur sa maison située 35 rue du Mené. 5 août 1852. Demande de Le Boeuf et Rouillé pour établir un auvent au-dessus de la porte d´entrée du magasin. La hauteur sera de trois mètres au moins au-dessus de la chaussée.

    Archives départementales du Morbihan : S 245
  • A. M. Vannes. 5 I 162. Casiers sanitaires, rue du Mené.

    Archives municipales de Vannes : 5 I 162
  • A. M. Vannes. 2D2. 1920. Dossiers des séances du conseil municipal de la ville de Vannes.

    Archives municipales de Vannes : 2D2
Bibliographie
  • Annuaire du département du Morbihan pour l'année 1882. Vannes : imprimerie Galles, 1882. 13,5 cm.

    p. 78
  • KOZERAWSKI, Ch. Vannes, notice sommaire sur les monuments anciens à visiter. Vannes, imprimerie Lafolye, 1914. 18 cm.

  • LEGUAY, sous la direction de Jean-Pierre. Histoire de Vannes et de sa région. Toulouse : éditions Privat. Pays et villes de France, 1988. 320p. ; 23,5 cm.

    p. 255
  • DECKER, Francis. Vannes à la Belle-Epoque, souvenirs de mon enfance. Archives municipales de Vannes, 1997.

    p. 21