Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

École primaire de garçons, 21 rue d'Arlécan (Plouhinec)

Dossier IA56007616 réalisé en 2010

Fiche

L'école de l'Arlécan contraste avec la production habituelle de Dutartre, en ce sens qu'il met en oeuvre un édifice dont la composition de la façade offre les traits d'un classicisme appuyé : accent mis sur la travée centrale, porte traitée en bossage, pilastres colossaux, sans oublier la toiture à croupes ; ce traitement quelque peu grandiloquent pour une petite école de campagne était sans doute un souhait des édiles qui ont refusé l'utilisation de la brique : il s'agit d'un manifeste à la gloire de l'enseignement. Les traits de la modernité apparaissent dans quelques détails d'ouvertures : seuls les linteaux et appuis sont en pierre de taille, les piédroits harpés habituels remplacés par un simple enduit.

Parties constituantes non étudiées cour, préau, bûcher, enclos
Dénominations école primaire
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Port-Louis
Adresse Commune : Plouhinec
Lieu-dit : Arlécan (l')
Adresse : 21 rue d' Arlécan
Cadastre : 2010 ZK 170

Cette école de garçons est construite conséquemment à la laïcisation de l'enseignement de 1904. Située dans un terrain isolé à 1 km à l'est du bourg, elle est créée en 1906 pour séparer les écoles de filles et de garçons, la première restant au bourg associée à la mairie et étant agrandie en 1909 par l'architecte Dutartre. Il est probable que son emplacement éloigné du bourg et donc plus central pour la commune était destiné à contenter les demandes de la population littorale. L'architecte lorientais Dutartre propose en 1906 un plan à 4 classes de 50 élèves. Le plan est approuvé en 1907 par le conseil municipal "bien que la dépense lui paraisse élevée, mais sous la demande expresse que la brique soit rigoureusement exclue de tout ouvrage extérieur". Les travaux adjugés à l'entrepreneur de Port-Louis Jules Caro en 1908, sont achevés en 1909. Le puits prévu par Dutartre ne fut sans doute pas réalisé car un nouveau puits est creusé en 1932 par l'entrepreneur Joseph Croizer de Plouhinec. Travaux achevés en 1933.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1906, daté par source
Auteur(s) Auteur : Dutartre Louis, architecte, attribution par source
Auteur : Caro Jules, entrepreneur, attribution par source

L'école se situe à 1km à l'est du bourg, sur la rive nord du chemin de l'Arlécan, sa façade principale étant orientée vers la cour donc vers le nord. Elle se compose d'un corps central à étage couvert à croupes, encadré de deux corps en rez-de-chaussée. Elle est construite en moellon enduit, avec encadrements des baies en granite. Chaque salle de classe, deux dans le corps central, une dans chaque aile, est accessible par une porte donnant sur la cour au nord ; elles sont éclairées de chaque côté par une série de trois baies. La façade sur cour est fortement scandée de pilastres d'angle et latéraux, de bandeaux dont l'un à l'étage est rythmé par les linteaux des ouvertures, et par la corniche très saillante et moulurée, ainsi que par la base en pierre de taille. La travée centrale du corps principal est rythmée latéralement par deux pilastres colossaux, le rez-de-chaussée étant traité en pierre de taille à bossage. La porte axiale dessert la cage d'escalier, éclairée par deux baies en demi-étage sur la façade postérieure.

Murs granite
enduit
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, en rez-de-chaussée
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Techniques sculpture
Représentations pilastre
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • A. D. Morbihan. 2O. Administration communale. 2O 169/1421. Plouhinec, écoles. 1904-1017. Ecole de l'Arlécan. Devis, correspondances.

    1904 : le choix du terrain est arrêté par le conseil : il s'agit d'une parcelle de terre sous lande de 33 ares et 40ca appartenant à M. le vicomte de Soussaye, propriétaire du château de Keravéon à Erdeven, et dont M. Jean-Marie Le Bihan est édificier. Le conseil est invité à choisir un architecte.

    En septembre 1905, Dutartre, architecte choisi soumet deux avant-projets. Celui à 4 classes est retenu : il paraît suffisant au conseil, "vu que par la suite, les travaux d'appropriation à exécuter aux classes actuelles suffiront amplement à l'école des filles. Le conseil exige de manière rigoureuse la suppression totale de la brique pour l'extérieur". Les plans et le devis qui s'élève à 64200 francs sont approuvés le 18 février 1906 ; la pierre de taille viendra de Carnac ou de Scaër ; il était prévu un enduit tyrolien teinté (réalisé ?) ; il est églement prévu la construction d'un puits, couvert de deux dalles mobiles en granite taillé de Scaër ou de Carnac ; escalier en chêne à rampe à balustres tournés, sauf pour la cave, escalier en chataignier ; dans le logement de l'instituteur, cheminée en marbre.

    L'école n'est pas encore construite en 1906, puisque l'inspecteur appelle le maire à choisir un terrain plus près du bourg, par exemple dans le jardin du presbytère. La vente effective du terrain date du 28 mars et 1er avril 1908. Les travaux sont adjugés le 13 avril 1908 à l'entrepreneur Jules Caro de Port-Louis. La réception provisoire a lieu le 7 octobre 1909.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. 2O. Administration communale. 2O 169/1421. Plouhinec, écoles. 1904-1917. Ecole de l'Arlécan. Plans, devis, correspondances. 1936. Mairie-école de filles bureau de poste.