Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ecart, Passillé (Parigné)

Dossier IA35130997 réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Ille-et-Vilaine
AdresseCommune : Parigné
Lieu-dit : Passillé

L'église primitive de Parigné était dit-on, sur l'emplacement de l'étang de Passilé ou de Lande Marel ; on entend parfois encore, d'après la légende, le tintement de ses cloches. Les traces d'une occupation humaine de ce lieu-dit remontent à 990, date à laquelle la Villa Passillé fut donné à l'abbaye du Mont-Saint-Michel. Plus tard, un prieuré avec ses dépendances y est installé.

À la fin du 19e siècle, à quelques mètres de la seigneurie de Passillé, une grande demeure est construite, avec des plafonds en frisettes. À proximité, une grange et une étable ont été réaménagées. On trouve également plusieurs petites fermes datant du 17e siècle.

Période(s)Principale : limite 16e siècle 17e siècle, 17e siècle, 19e siècle, 20e siècle

L'écart de Passillé se situe au nord du bourg. Il se compose de plusieurs bâtiments disposés en 3 ensembles de part et d'autre de la route. Le plus vieil ensemble se situe en allant vers Vieil Autel. Il s'agit d'un ensemble de plusieurs petites fermes, seulement deux présentent encore des caractéristiques intéressantes. Il s'agit d'une ferme dont les bâtiments sont disposés en alignement, le logis composé d'une unique pièce à vivre a subi une inversion porte/fenêtre mais on voit encore l'ancienne porte en plein cintre. A côté de cette première pièce se trouve une pièce sans feu éclairée par une petite ouverture dont le linteau et l'appui sont en bois il s'agit peut-être d'un cellier, cependant cette partie possède une belle fenêtre à l'étage ornée d'un appui saillant mouluré. Enfin l'alignement se termine par une grange étable. L'ensemble est construit en moellon de granite. Les encadrements des ouvertures de la pièce d'habitation et du cellier sont chanfreinés.

Donnant dans la même cour, on trouve un autre alignement composé de deux logis, malgré des transformations il reste encore une porte en plein cintre et des encadrements d'ouvertures chanfreinés.

L'écart de Passillé continue vers l'est et on trouve deux ensembles situés de part et d'autre de la route. Celui du sud se remarque notamment par la présence d'un bâtiment construit à la fin du 19e siècle et appelé le château. Au nord une belle ferme du 17e siècle rénovée et une dépendance intéressante du 19e siècle qui a servi de maison.

Mursgranite moellon
granite pierre de taille
Toitardoise

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).