Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecart, la Giraudais (Trévron)

Dossier IA22018125 réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Hameau situé au sud ouest du bourg regroupant actuellement trois anciennes maisons rurales portant des dates, 1666, 1767, 1801, AN X, 1851 et des inscriptions signalant les noms des familles de cultivateurs qui ont édifié ces logis : F(rançois). LEGROS ET A(nne) AUVIEL 1801, P.LEGROS ET ANNE LEGAVE, et M. GARCAIN 1851.Ces maisons affichent une certaine aisance et témoignent de l'évolution des modèles architecturaux. Les travées régulières et les petites lucarnes ornées d'une corniche curviligne, dite en « en chapeau de gendarme » sont désormais à la mode en l’an X de la République.

L'emploi de la pierre des Faluns, en corniche, lucarnes et souches de cheminées est également représentatif de l'habitat rural de ce secteur, proche des carrières du Quiou et de Tréfumel.

Les archives paroissiales en ligne font état du mariage de François Legros, cultivateur, avec Anne Auviel, le 10 février 1789.

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Trévron
Lieu-dit : Giraudais (la)

1. Ferme datée 1767 sur la corniche. Elle reprend un modèle standard du 17e siècle, de logis riche à trois pièces au sol. L’inscription indique qu’elle fut construite pour P. LEGROS et son épouse Anne LEGAVE. La corniche en pierre de taille des faluns est augmentée d’une rangée de trous de boulins à l’image de l’architecture noble. La disposition du pigeonnier sous la corniche contribue à l’ornementation de la façade tout en affichant une certaine aisance du couple de cultivateurs. Reprise récente de certaines ouvertures.

2.Alignement de trois logis datés 1660 et 1801. Le premier logis, à l’ouest a été reconstruit en 1801 pour François Legros et Anne Auviel sur l’emplacement d’un ancien logis dont il reste des vestiges de la corniche en façade arrière. Le deuxième logis, au centre, conserve une souche de cheminée datée 166O avec l’inscription IHS, en signe de bénédiction. Les deux ouvertures des parties réservées à l'habitation ont été agrandies au début du 19e siècle. Le troisième logis, à l’est, est quant à lui bâti au début du 19e siècle dans le prolongement des deux anciens logis.

3.Logis de ferme à deux pièces au sol avec cheminée. Le linteau de la fenêtre de la salle indique qu’il fut bâti en 1851 pour la famille Garcain. Plusieurs ouvertures ont été modifiées et deux ouvertures ont été crées à l’ouest.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Dates 1666, porte la date
1767, porte la date
1801, porte la date
1851, porte la date

Le hameau de la Giraudais, implanté sur la rive ouest du ruisseau de la Vallée Martin est composé de quelques fermes anciennes, sur les 5 mentionnées sur le cadastre ancien 3 sont encore en place aujourd’hui.

Murs granite moellon
falun pierre de taille
Toit ardoise