Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écart dit village de Keroret (Erdeven)

Dossier IA56001604 réalisé en 1976

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées ferme, maison, puits, enclos
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Erdeven
Lieu-dit : Keroret
Cadastre : 2001 ZC 28-31, 127-130, 132-142, 144-149, 168-169

C'est dans ce village, proche du château de Keravéon, que se trouvait au 16e siècle la métairie noble du même nom. L´aveu de Jean de Talhouët, seigneur de Keravéon, fourni en 1540 (A.D.44 B 926) confirme son existence au côté de plusieurs autres fermes et terres (tenues et censies) dépendantes de cette même seigneurie. La déclaration de Jean de Talhouët, fournie le 4 août 1683 (A.D.56, 3A 3) mentionne deux métairies nobles à Keroret et cinq tenues (fermes). La tradition orale rapporte que de tout temps ce village fut habité par des paysans qui faisaient partie de la domesticité du château. Ainsi la ferme ZC 144 est connue comme l'ancienne sellerie. La proximité immédiate du colombier et de l'orangerie du château semble confirmer ces dires. Dans la première moitié du 20e siècle il y avait 4 familles propriétaires des fermes de Keroret. Elles sont aujourd'hui morcelées en 14 propriétés, en majorité des résidences secondaires.

Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Le village est situé au nord-est de l'enclos du château de Keravéon. Les jardins ou anciennes cours des fermes sud sont limités par le haut mur d'enclos qui intègre le colombier (en ruine). Le bâti est constitué de trois alignements principaux de fermes, entre lesquels sont construits des dépendances et logis secondaire. Au centre un ancien espace commun, comme indiqué sur le plan cadastral de 1811. Plusieurs chemins y débouchent notamment celui contournant l'enclos vers l'orangerie, et celui partant au nord vers la Madeleine en Belz. Une ferme (ZC 129) présente un appareil en pierre de taille remarquable. Deux fermes sont d'anciens logis-étables à double orientation, ou double façade, distinctes pour le logis et pour l'étable (ZC 134 et 144). Deux puits se trouvent sur une parcelle au centre du village. Six fermes et une maison sont repérées.

Malgré deux fermes transformées en maisons dans la seconde moitié du 20e siècle et une construction récente, la structure du village est très semblable à celle dessinée sur les plans anciens.

Statut de la propriété propriété publique
propriété privée

Annexes

  • Domaine de Keravéon au 16e siècle

    A. DD. B926. 1540, le 25 mai : Déclaration de Jean de Talhoët, écuyer seigneur de Keravéon, pour la réformation du domaine de ses terres et héritages de Keravéon ().

    Le dit manoir de Keravéon avec ses pourpris, maisons, rues, jardins, colombier, bois anciens et revenants, garennes, prés et « frostages » du dit manoir, le tout contenant ensemble environ vingt quatre journaux de terre, qui sont situés en la paroisse d´Erdeven, en la dite juridiction d´Auray.

    Plus la métairie du dit lieu et manoir de Keravéon avec toutes et chacune ses issues et appartenances tant en maisons, jardins, rues que en terres labourables et froides, « frots » et landes, (etc) entièrement icelle située au village de Kerhoret en la dite paroisse d´Erdeven (etc).

    Sont cités également :

    La métairie de Kerdelam

    Censie et tenue au village de Kerhoret,

    Tenue et tènement aux villages de Manémeur, de Kerouarch, Ker au Roy (Keranroué), de Kerminihy, Kerprediry (Kerberdery ?), de Loperhet, de Cruyounou (Crucuno ?), Kerjouan (Kerjean), Kerbernnes,

    Héritages et tènement aux villages de Kerguezennec (Kerguehennec) et Saint-Bannec,

    Tenue et héritages aux villages de Kerihuel et Kereven er Sach,

    Tenue par dehors aux villages de Kerascouët, de Kerhillyo, de Kergoet, de Kerbyouart (Kerbiouarn), Kergoazic (Kervazic),

    Cens à Kerven, au bourg, à Kergouet, au bourg de Belz.

  • 20045603936NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 45.

    20045603937NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 369.

    20045603938NUC : , 3/17.

    20045603939NUC : , 89/13.

Références documentaires

Documents d'archives
  • DU HALGOUËT, Hervé. Notes archéologiques sur le département du Morbihan , 2t., dactylographié, vers 1942-1952. Descriptions architecturales de l'église, des chapelles, des châteaux de Kercadio et Keravéon. Quelques mots sur le village de Keroret où il note la présence de fermes aux murs appareillés et couvertes en chaume, anciennes demeures des tenanciers du fief de Keravéon.

    p. 105
  • A. D. Morbihan. 3A 3, domaine royal d´Auray, réformation du domaine, copies et enregistrement des déclarations de 1679-1683. Copie du volume 7, folio 2289, de l´original. 1683, le 4 août : Dénombrement rendu par Jean de Talhouët, chevalier, seigneur de Queravéon, baron de Coet (?), conseiller honoraire au parlement de Bretagne. En la paroisse d´Erdeven : Le lieu maison et manoir noble de Queravéon avec ses édifices, chapelle, douves, pavillons, tours et tourelles, haute et basse cour, grandes et petites écuries, fanerie et boulangerie, four et fournil, chenil, avec de vieilles ruines d´un colombier. La maison principale avec sa cour entourée d´eau et de douves et pont-levis, au derrière de laquelle est un petit jardin et parterre à fleurs avec levée et rempart, un petit boccage vers l´occident et un petit verger vers l´orient ; le grand jardin y joignant au bas duquel est un labyrinthe et grand verger, le tout entouré de murs et promenades ; au devant et côté de la dite maison bois de haute futaie, taillis, fenils et garenne, le tout s´entretenant cerné de murailles, contenant ensemble quarante journaux de terre, joignant au chemin qui conduit au bourg d´Erdeven à Auray, de plusieurs endroits aux terres de la métairie et tenues ci après déclarées. A cause de laquelle maison le dit seigneur a prééminence en l´église de St Pierre d´Erdeven. A Queroret, la métairie noble de Queravéon, possédée à domaine congéable par Guillaume Le Diraison et consorts, située proche le village de Queroret (etc) joignant de deux parties à l´enclos du dit lieu et au chemin qui conduit à Auray. La moitié d´une métairie noble, au dit village, possédée comme dessus par Michelle Runigo (etc) joignant aux terres de la précédente métairie, aux terres du sieur de Larlan (Kercadio), et aux franchises du village. Suivent l´énumération des tenues (fermes) dites tenues toitues à Queroret, Kergehennec, les Sept saints, Querberdery, Manémeur, Penhoët, Saint-Germain, le Sach, Kereven, Loperhet, Kerbernes, Kerjouan, au bourg d´Erdeven, Kervinihy, Cruyonno (Crucuno), Keranroué, Kerevarch (Kervarch), des tenues par dehors à Lesveur, Kerguenec (Kerguehennec), Kerdavy (plus un convenant), Kerbihouart, Kergouet, Kervazic, et une autre métairie noble à Querdelam. Le moulin à vent de la seigneurie de Queravéon, proche le village de Manémeur, dite paroisse, avec son « distroict, mouttaux, gallouetz et dépendances » (etc) affermé à Jacques Le Baron. La falaise de Plouharnel qui commence proche le village de Loperhet et va jusqu´à l´île de Quiberon. Les étangs de la paroisse d´Erdeven : L´étang de Poublé, les étang de Coquel et de Quergrosse, l´étang et marécage de Crucuno à Auray, et de Quergouet proche la grande mer et Kerhillio, l´étang de Quergalevan, et les marais et étangs entre Penester et Quereven.

    p.