Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecart de Plumazon (Plouër-sur-Rance)

Dossier IA22132475 réalisé en 2015

Fiche

Á rapprocher de

Plumazon est un bel exemple de village ayant conservé sa disposition d'origine, représentatif d'un habitat disposé en rangées.

Plumazon est divisé en deux villages : le Grand Plumazon et le Petit Plumazon. On y trouve un habitat regroupé parce que toutes les maisons sont proches les unes des autres et même en grande majorité accolées en "rangées". Ainsi, la grande rangée au nord de l'écart comprend six anciens logis formant une rue-cour abritée et ensoleillée avec des décrochements successifs de pignons et des façades nord fermées et dotées d'appentis. Au Petit Plumazon il n'y a aujourd'hui qu'une seule rangée.

Construit avec les ressources locales, l'habitat de base est du type superposé (une pièce unique au rez-de-chaussée, un grenier de stockage, les pignons débordant avec leur chevronnière). Les maisons groupées en écart s'adaptent au terrain, l'orientation est-ouest dégage les façades au sud.

Plumazon a longtemps vécu en partie de la mer et de la Rance. Plusieurs fois par an, les maisons au bord de la Rance étaient inondées. Ce caractère maritime des villages en bordure directe de la Rance a créé une population de cultivateurs-pêcheurs dont le genre de vie a dû rester immuable pendant des siècles. L'adaptation au mode de vie saisonnier des campagnes de Terre-Neuve, mais aussi l'adaptation des modes de vie polyfonctionnels tels que l'artisan-paysan, ou le pêcheur-paysan, peut expliquer ce besoin systématique de regroupement de l'habitat. La distinction entre marins et terriens n'est pas toujours absolue. Pour tout cultivateur, la Rance constituait une partie essentielle du cadre de vie par la pêche, par la récolte du goémon, les prélèvements de marne comme engrais, et par l'utilisation des terrains inondables en bordure de la rivière pour y faire paître des moutons.

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Plouër-sur-Rance
Lieu-dit : Plumazon

La grande période de construction à Plumazon est le 17e siècle. Outre de nombreux vestiges de cette époque telles que des ouvertures en plein cintre, des appuis saillants moulurés et des cheminées avec corniche, on trouve deux dates portées appartenant à ce siècle : 1605 et 1669. La revue Le Carrouge indique d'ailleurs dans un de ses articles que onze famille vivent au Grand Plumazon en 1625. Depuis cette époque, de nombreuses maisons ont été soient remaniées, soit reconstruites sur un emplacement identiques ce qui donne à ce village la même topographie qu'autrefois.

Au Petit Plumazon, on trouve également quatre maisons constituées en une seule rangée, et toutes sont construites dès le 17e siècle malgré des remaniements visibles intervenues plus tard.

Période(s) Principale : 17e siècle, 18e siècle, 19e siècle
Dates 1605, porte la date
1669, porte la date

L'écart du Grand Plumazon regroupe plusieurs logis intéressants. La grande rangée située au nord composée de 6 maisons regroupe plusieurs éléments du 17e siècle : portes en plein cintre, baies avec appui mouluré, cheminées et vaisseliers. Deux maisons présentent une disposition intérieure relativement fréquente à Plouër qu'on appelle le "travers de taille ou de maçonnail", il s'agit d'une séparation entre la pièce de vie et l'étable, ici un mur dans lequel on trouve une armoire, une porte de communication, un vaisselier avec une dalle d'évier, et un escalier à vis desservant le grenier.

Au sud de la rangée, une maison plus cossue datée de 1605 présente encore de belles ouvertures (porte en plein cintre) et un cadran solaire en façade. Il s'agit de la maison d'un ancien recteur au 17e siècle.

Murs schiste moellon
granite moellon
Toit ardoise

Références documentaires

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. Collection : Le patrimoine des communes de France. Paris : Flohic éditions 1998, 2 tomes.

Périodiques
  • Le Carrouge, n°1 à 92, revue de l'association Le Carrouge, Plouër-sur-Rance.

    Bibliothèque municipale de Dinan