Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart de Ploumanac'h (Perros-Guirec)

Dossier IA22006170 réalisé en 1999

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Appellationsdit de Ploumanac'h
Parties constituantes non étudiéesbassin d'échouage, cale, digue, pont, magasin de commerce, hôtel de voyageurs, débit de boissons
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonCôte de Granit Rose - Perros-Guirec
AdresseCommune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Ploumanac'h, Pors-Rolland, Pors-Kamor
Cadastre : 1985 AB ; 1985 AC ; 1985 AD ; 1985 AE ; 1985 AH ; 1985 Du

L'écart de Ploumanac'h, situé au nord-ouest du bourg de Perros-Guirec, est à la fin du 19ème siècle un petit hameau de pêcheurs construit autour d'un port naturel, de la chapelle Saint-Guirec et de l'oratoire du même nom. Les petites maisons couvertes de chaume ou de tuiles, sont construites dos au vent dominant qui vient de la mer. Au creux de rochers aménagés, vivent les plus pauvres. Les rochers de granite rose qui bordent le rivage et émaillent le territoire, sont les curiosités qui attirent le touriste dès 1880, avant même l'attrait pour les bains de mer. Ce site stratégique, possédait un château défensif démantelé vers 1594, et conserve encore de nos jours des guérites et poudrières. Un abri de canot de sauvetage est construit en 1912 à Pors-Kamor, informé des incidents par le sémaphore du Cribo construit en surplomb. Un phare est construit en 1860 sur une pointe de Ploumanac'h. Les deux édifices, détruits lors d'un bombardement allemand en 1944 sont reconstruits en 1948-1949. A la fin du 19ème siècle et durant la première décennie du 20ème siècle, les villas sont construites à proximité du phare (villa Park ar Men Ru, pour André Fortier-Maire, vers 1896), autour de l'anse Saint-Guirec (villa Ker Awel, pour un des fils de Gustave Eiffel vers 1903), autour du port (villa La Bagatelle pour Louis Christophe vers 1895), et à l'entrée de la vallée des Traouiéros. A la même période, les hôtels se multiplient, autour du port (Hôtel Bellevue, Hôtel des Rochers), puis autour de l'anse Saint-Guirec (Hôtel Beausite, 1930). Une partie du littoral autour de la plage de la Bastille est privatisée par le polononais Bruno Abakanowiecz (actuel parc de la Bastille acquis par la municipalité en 1950). Le site est un atout touristique pour Perros-Guirec, mais les rochers sont progressivement acquis par des propriétaires. Des mesures de protection s'imposent. Par une initiative privée d'abord : en 1901, un syndicat est créé à Paris afin de protéger les rochers et le paysage. Puis, certains sites bénéficient de protections : le 11 juillet 1912, une portion de terrain proche de Pors Rolland est classé, l'anse Saint-Guirec et le massif de Crech-ar-Cham sont inscrits le 8 avril 1937, le 09 octobre 1940, la lande de Ranolien est inscrite. En 1925, la création d'un parc municipal à Ploumanac'h est déclarée d' utilité publique, la totalité des expropriations est achevée en 1931 autour du rocher Le Squewel. Il est finalement inscrit le 6 avril 1945. En 1940, une zone non-aedificanti est décidée dans un périmètre de 200 mètres autour du phare. Le centre de l'écart, source de pittoresque pour Perros-Guirec, est peu modifié, le Plan d'aménagement d'extension et d'embellissement (PAEE) de 1933 précise d'ailleurs que le village ne doit pas être transformé. Afin de faire face à l'afflux de touristes, la chapelle est agrandie en 1938 par l'architecte James Bouillé. Les abords du port font l'objet d'aménagements au début du 20ème siècle : la plupart des maisons construites en limite des eaux sont protégées par un mur de soutènement. Le chemin d'accès à la cale de Pen-ar-Crec'h, réalisé en 1892, est élargi et surélevé pendant la Première Guerre mondiale (actuel chemin de la Pointe), ainsi que l'actuel quai Bellevue. La partie du quai entre la rue du Centre et la rue du Port est construite après 1962. En 1954, un camping aménagé est cité au croisement La Clarté-Ploumanac'h, vers 1960, il est déplacé vers le site classé de Ranolien.

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates1860, daté par travaux historiques, daté par source
1912, daté par source
1930, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bouillé James architecte attribution par source
Personnalité : Abakanowiecz Bruno propriétaire attribution par source
Personnalité : Eiffel commanditaire attribution par source
Personnalité : Fortier-Maire André commanditaire attribution par source
Personnalité : Christophe Louis commanditaire attribution par source

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .

  • 20062206909NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/38, Numplan 11.

    19992200279X : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    19992200278X : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    19992200219X : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    19992200286X : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    19992200287X : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    19992200277X : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    19992200227X : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/38, plans cadastraux parcellaires de 1819.

    Numplan 11, section D, 3ème feuille
Bibliographie
  • CHEVALIER, Eric. Mémoire en Images. La Côte de Granite Rose, La Clarté-Ploumanac'h. Joué-les-Tours : éditions Alan Sutton, 1995, 2.

    p. 63-160