Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écart de La Boissière (Lanvéoc)

Dossier IA29004759 réalisé en 2011

Fiche

Appellations La Boissière
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional d'Armorique - Crozon
Adresse Commune : Lanvéoc
Lieu-dit : la Boissière

La Boissière se situait sur l'axe d'une ancienne voie gallo-romaine qui passait par Botsant (des dallages ont été trouvés en 1997 près de Maison-Blanche). La toponymie de ce lieu-dit indique une occupation ancienne et romaine : La Boissière, c'est à dire le buis, plante introduite par les romains. Cette occupation est confirmée par des fouilles de sauvetage, réalisées dans les années 1980 lors de la construction d'une maison, qui à mis au jour les vestiges d'une villa gallo-romaine (seconde moitié du 1er siècle). La maison d'habitation avait un plan en U de 120mètres de côté. Les vestiges d'un trépidarium et caldarium ont été mis au jour ainsi que les restes d'un hypocauste avec vestiges des tubuli. Un enduit peint a été découvert dans la salle des thermes. Lors de ces fouilles des céramiques et sigillées des 1er, 2sd et 4ème siècle, des éléments de canalisations en plomb et des monnaies romaines du 1er au 4e siècle ainsi que des fibules et socle de statues ont été découverts. (Le rapport de fouilles est déposé au Service Régional de l'Archéologie à Rennes). Durant la dernière guerre mondiale, un centre de la Croix-rouge était basé à La Boissière.

Période(s) Principale : 1er siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Dates 1762, porte la date

Le bâti actuel de cet écart occupe le même parcellaire que sur le cadastre de 1831. Les logis 1 et 2 se composent d'un alignement à un niveau et un étage de comble. Les ouvertures du logis 1 ont été modifiées et la façade rehaussée dans la seconde moitié du 19e siècle. Le logis 3 a été remonté en partie après le milieu du 19e siècle. Le logis 4, indiqué ruiné en partie au début du 19e siècle, est un logis à pièce unique dont la façade a été rénovée. A signaler : une pierre portant date et inscription (1762), sert de linteau à une ancienne grange et provient du logis 1.

Murs grès
moellon
Toit ardoise

Ecart dont l'occupation est très ancienne. Ecart non bombardé qui permet d'observer un bâti peu dénaturé.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20112905471NUCA : Archives départementales du Finistère, 3P121.

Références documentaires

Bibliographie
  • Le Patrimoine des Communes, le Finistère. Charenton-le-Pont : Flohic Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France), vol. 1, p.347-349.

Périodiques
  • BARDEL, J-P, DIZEBO, A6H, Galliou, P, POUILLE, D. La villa romaine de la Boissière en Lanvéoc. in Archéologie en Bretagne, 33/34, 1982.

  • MORNAND, J. Archéologie et voie antique de Landévennec à Landaoudec. In Avel gornog n°8, juin 2000.