Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ecart, Bénazé (Noyal-sur-Vilaine)

Dossier IA35031704 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Châteaugiron
AdresseCommune : Noyal-sur-Vilaine
Lieu-dit : Bénazé
Cadastre : 2002 H1
Paul Banéat mentionne dans cet écart l'existence d'un ancien manoir nommé Manoir de Bénazé-Briand ou du Grand Bénazé . Il était à Briand de Bénazé en 1379, - passa par alliance aux Ivette seigneurs de Boishamon qui l'avaient en 1484, - et par alliance vers 1586 aux de Montbourcher-. Il était en 1718 aux le Gommériel sieurs de Chesnay, - et passa par alliance vers 1762 aux du Hil seigneurs de Martigné. Sur le cadastre achevé en 1850, l'ancienne motte féodale est bien visible, elle dessine un cercle de 35 mètres de diamètre. Aussi, la terre de Bénazé-Briand est donc bien antérieure au 14e siècle. C'est sur cette motte qu'était construit un château ainsi que l'atteste un aveu rendu par Perrine Boymez veuve d'Antoine Hallocher en 1645 : Savoir est le lieu, maison et métairye noble de Bénazé-Briand situé tant en ladicte paroisse de Noyal-sur-Vilaine que Domloup consistant en une ancienne motte en laquelle il y a encore de vieilles ruisnes d'un château entourée de douves, la maison de la mettairye consistante en deux aistres, l'une appelée bouge et l'aultre estables, cours, déports avec jardin au devant, d'un boys de haute fustaye ou décoration (etc.) . La motte a aujourd'hui totalement disparu. Sur le cadastre ancien, on observe aussi deux alignements et un four. Il y avait à cette période une grande ferme dont le logis principal est aujourd'hui totalement détruit.
Période(s)Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Cet écart est situé au sud-ouest du bourg. Nous pouvons y voir des bâtiments anciens, ainsi qu'une construction neuve et une autre datant des années 1930.

Annexes

  • 20043507273NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Section H dite de La Rousselais en 3 feuilles, 1ère feuille, du n° 1 au n° 50. Gaboriaud, géomètre du cadastre, [1850], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, Skol-uhel ar vro, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.