Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Douanes : corps de garde des douaniers, le Château (Ploubazlanec)

Dossier IA22010943 réalisé en 2008

Fiche

Dénominations douane, corps de garde
Aire d'étude et canton Bretagne - Paimpol
Adresse Commune : Ploubazlanec
Lieu-dit : le Château
Cadastre : Domaine Public maritime

Le premier corps de garde, abritant le bureau des Douanes au port de Loguivy-de-la-Mer, est daté du dernier quart du 19ème siècle. Il été plusieurs fois remanié, on lui a d'abord ajouté un appentis et de nouvelles ouvertures, qui ont été supprimées par la suite. Il est à présent à l'abandon. Le terrain fut cédé par la suite à un particulier pour la construction d'une résidence, datée de la seconde moitié du 20ème siècle. Ce corps de garde est aujourd'hui un bâtiment privé, situé à proximité d'une construction récente (3ème quart du 20ème siècle), de style néo-breton. Il s'ouvre sur une belle terrasse ornée d'un dessin en granite et en schiste, représentant une rose des vents et une fleur de lys. Un projet de nouveau corps de garde a été dessiné en 1953 à l'emplacement des toilettes municipales. Il devait être adossé à la falaise sous le rocher du Château. Le premier plan de l'ingénieur a été modifié en 1954 afin de mieux insérer cet édifice dans le paysage (rapport de Couasnon, architecte des bâtiments de France). Nous n'avons pa pu savoir si sa construction a été effectivement réalisée. Un second corps de garde construit entièrement bois est resté dans le souvenir des Loguiviens, situé sur une plateforme, en dessous du rocher du Château, à côté de la cale Ouest. Ce modeste abri, sans datation précise, mais antérieure aux années 1950, fut détruit selon la tradition orale, par la tempête de 1987 (Fig. 10) . Le littoral de la commune de Ploubazlanec a connu de nombreux abris et cabanes de douaniers que l'on peut remarquer sur les cartes de la fin du 19ème siècle : à Pors Don et à l'Arcouest en particulier. Le corps de garde de la pointe du Château est le dernier témoin de la présence des douaniers sur cette commune. Le plus célèbre d'entre eux fut certainement le peintre douanier Louis-Marie Faudacq (1840-1916), qui a longtemps habité le bourg de Ploubazlanec jusqu'à son décès.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle

Le premier et ancien corps de garde, daté de la fin du 19ème siècle, est un petit bâtiment de plan rectangulaire (4 m x 6 m), sous combles, construit sur une terrasse, à mi hauteur du rocher du Château. On y accède par un escalier, sur la façade Nord-Ouest de cette micro-falaise. L'édifice domine l'entrée du port de Loguivy. Les ouvertures sont situées au Nord-Ouest et à l'Ouest. Le plan adopté pour le second bâtiment, daté de 1955, est un plan rectangulaire avec une surface au sol de 3, 50 m x 4, 00 m. Le choix des dimensions inégales doit faire apparaître le bâtiment plus petit, avec une fenêtre de proportion traditionnelle, afin de respecter l'architecture bretonne (selon l'architecte des Bâtiments de France). La suppression des pignons et le principe d'une croupe en ardoises de Sizun représentent une autre caractéristique d'adaptation à la construction locale. La maçonnerie, adossée à la falaise, est en moellons de granite, afin de respecter un rapport d'échelle mieux équilibré avec l'environnement.

Murs granite
moellon
Toit schiste en couverture
Plans plan rectangulaire symétrique
Couvertures toit à deux pans
États conservations détruit, désaffecté
Techniques maçonnerie
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Annexes

  • Le rôle et les fonctions des douaniers

    Outre la surveillance et la lutte contre la fraude, l´administration des Douanes est chargée dans les ports depuis 1791 d´un certain nombre de services : la francisation, le jaugeage des navires, les hypothèques maritimes, les péages et les droits de navigation, celui du régime particulier des matériaux pour la construction navale. Lorsqu´un navire entre au port, les agents des Douanes sont chargés de la « mise en douane » qui consiste dans le dépôt du rapport de mer, la remise du manifeste, des connaissements, de leur apurement mais aussi dans la visite des passagers et marchandises au débarquement. Lorsqu´il quitte le port, il faut viser le manifeste, procéder à la visite du navire, la détaxe de l´avitaillement en vivres et hydrocarbures, ainsi que du sel embarqué à bord de navires de pêche. Le douanier reçoit donc les déclarations d´entrée et de sortie, celles des marchandises qui donnent lieu à la délivrance d´imprimés.

  • 20082207182NUCB : Collection particulière

    20082207184NUCB : Collection particulière

    20082208229NUCB : Collection particulière

    20082207775NUCB : Collection particulière

    20082207192NUCB : Collection particulière

    20082207181NUCB : Collection particulière

    20082207183NUCB : Collection particulière

    20082207187NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, S. Suppl. Art. 53.

    20082207186NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, S. Suppl. Art. 53.

    20082207185NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, S. Suppl. Art. 53.

    20082208217NUCB : Collection particulière

    20082207949NUCA : Collection particulière